16 septembre 1982 – Près de 5000 Morts

arabe, Chroniques, Coup de Gueule, droits de l'homme, israël, Maghreb, Me, Myself & I, palestine, Politique, religion 4 Comments »

Vingt-sept ans déjà, entre le 16 septembre 1982 et le 16 septembre 2009 vingt-sept ans sont passés et la mémoire de ce massacre engendre la même peine et la même frustration.

Pour que ces martyrs ne soient pas oubliés et pour que ce crime ne reste pas impuni, chacun de nous doit absolument remémorer et commémorer cette date qui est restée marquée dans la mémoire d’un enfant qui revoit encore les images de ces tas de cadavres et ces corps déchiquetés et entassés.

Toutes ces images indélébiles du carnage de Sabra et Chatila me reviennent à l’esprit et un cri de rage et de haine restera à tout jamais retenu face a cette injustice.

Pour tous ceux qui s’en rappellent et tous ceux qui doivent s’en rappeler, voici un chef d’œuvre de Ness El Ghiwane, Sabra we Chatila

يا عالم فيك القتلة جائزة

ياعالم فيك الحقرة فائزة

ألمحو دموع الصبيان دايزة

فيك يتعلمو الحزانة

في الريوس اليتامة

بلا موس و بلا ماء

شلة كلاب يا عالم

يا عالم فيك القتلة جائزة

—-*****—-

الدنيا سكتت, الأعداء دارت ما بغات

الدنيا سكتت, صهيون دارت ما بغات

صبرة و شاتيلا, المجزرة الكبيرة

و أطفالك تذبحت, شيوخ و عيالات

Je suis libre, libre de m’exprimer aussi

Blogzone, Coup de Gueule, droits de l'homme, liberté d'expression, Me, Myself & I, Message in a song, Podcast 4 Comments »

ammar404

L’article premier de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme stipule que tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits. Ils sont doués de raison et de conscience et doivent agir les uns envers les autres dans un esprit de fraternité.

Loin de faire partie de ceux qui prônent la liberté sans savoir ce que c’est, je le dis haut et fort, je suis LIBRE. Je suis libre de croire en qui je veux et de m’identifier à la communauté que je veux, je suis libre de porter ce que je veux et de dire ce que je veux. Je suis libre de parler et je suis libre de me taire, je suis libre de crier et je suis libre de chanter.

Mes convictions m’appartiennent, qu’elles soient religieuses ou politiques. Je suis libre de les exprimer. Si on ne me la donne pas cette liberté de m’exprimer je me la donnerai, j’en payerai le prix si ceci m’était infligé.

J’existe donc je m’exprime, et je m’exprime donc j’existe.

Aux despotes, aux dictateurs, aux oppresseurs, aux tyrans et aux bourreaux des mots je ne peux dire qu’un mot. Il n’y a que la mort qui m’empêchera de m’exprimer.

Encore voilà un petit mot :

هز الكنتولة يا علي يا أبو السواعد البناية – مهما طوال السلوم الدرجات ليها نهاية

Enfin une chanson que j’adore des Lighthouse Family

Lighhouse Family – Free

  • Téléchargez Lighthouse Family – Free
  • I wish I knew how it would feel to be free

    I wish I could break all the chains holding me

    I wish I could say all the things that I should say

    Say ‘em loud say ‘em clear

    For the whole wide world to hear

    I wish I could share

    All the love that’s in my heart

    Remove all the bars that keep us apart

    And I wish you could know how feels to be me

    Then you’d see and agree that every man should be free

    I wish I could be like a bird in the sky

    How sweet it would be if I found I could fly

    Well I’d soar to the sun and look down at the sea

    And I’d sing cos I know how it feels to be free

    I wish I knew how it would feel to be free

    I wish I could break all the chains holding me

    And I wish I could say all the things that I wanna say

    Say ‘em loud say ‘em clear

    For the whole wide world to hear

    Say ‘em loud say ‘em clear

    For the whole wide world to hear

    Say ‘em loud say ‘em clear

    For the whole wide world to hear

    One love one blood

    One life you’ve got to do what you should

    One life with each other

    Sisters, brothers

    One love but we’re not the same

    We got to carry each other Carry each other

    One One One One One…

    I wish I knew how it would feel to be free

    I wish I knew how it would feel to be free

    Georges Adda à rendu l’âme, toute une mémoire s’en va

    Blues, droits de l'homme, liberté d'expression, Politique, Société, Tunisie 10 Comments »

    A peine le jeûne rompu, la nouvelle m’abat de plein fouet, Georges Adda venait tout juste de nous quitter. Une figure pas très commune et pas très familière pour certains d’entre vous certes, mais un grand nom dans l’histoire de ce pays.

    Il venait à peine de célébrer son 92ème anniversaire, Georges Adda, naquit à Tunis le 22 septembre 1916.

    C’est à l’âge de 18 ans qu’il commença de mettre en œuvre son engagement en adhérant au Parti Communiste. Nonobstant les plusieurs arrestations, Il continua son combat et sa militance clandestine avant d’être placé en résidence surveillée en 1940. Il rejoint l’Algérie en 1943. Son engagement avec le parti communiste et la jeunesse destourienne lui couta son éloignement jusqu’à la veille de l’indépendance.

    Symbole de la lutte ouvrière et syndicale, Georges Adda incarne aussi l’image de la résistance juive tunisienne. Il est aussi connu pour sa position antisioniste et son adhésion à la cause palestinienne.

    « Je viens de loin. Les Berbères, mes ancêtres, ont connu les Phéniciens, les Romains, les Vandales, les Arabes, les Normands, les Turcs et les Français qui ont successivement occupé mon pays… Ainsi, la Tunisie est mon pays, et le peuple tunisien est mon peuple.. Toutes les femmes et tous les hommes qui subissent les injustices politiques et sociales sont mes sœurs et frères. Pour la libération de mon pays, j’ai connu prisons, camps de concentration et déportation des colonialistes français. Aujourd’hui, je me dois d’apporter mon soutien au peuple palestinien martyr »

    Adieu Goerges Adda. Tu nous manques déjà.

    Adieu Chahine, je t’aimais bien

    Blues, Cinema, Culture, droits de l'homme, Société 2 Comments »

    Adieu Chahine, adieu symbole de la lutte intellectuelle égyptienne.

    Un grand homme s’en va mais sa mémoire restera toujours en nous.

    Adieu Chahine, je t’aimais bien, Tu sais qu’on prendra soin de ton âme.

    Je suis libre, libre de m’exprimer aussi

    Blogzone, Chroniques, Coup de coeur, Culture, Me, Myself & I, Message in a song, Podcast, Politique, Société 4 Comments »

    L’article premier de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme stipule que tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits. Ils sont doués de raison et de conscience et doivent agir les uns envers les autres dans un esprit de fraternité.

    Loin de faire partie de ceux qui prônent la liberté sans savoir ce que c’est, je le dis haut et fort, je suis LIBRE. Je suis libre de croire en qui je veux et de m’identifier à la communauté que je veux, je suis libre de porter ce que je veux et de dire ce que je veux. Je suis libre de parler et je suis libre de me taire, je suis libre de crier et je suis libre de chanter.

    Mes convictions m’appartiennent, qu’elles soient religieuses ou politiques. Je suis libre de les exprimer. Si on ne me la donne pas cette liberté de m’exprimer je me la donnerai, j’en payerai le prix si ceci m’était infligé.
    J’existe donc je m’exprime, et je m’exprime donc j’existe.

    Aux despotes, aux dictateurs, aux oppresseurs, aux tyrans et aux bourreaux des mots je ne peux dire qu’un mot. Il n’y a que la mort qui m’empêchera de m’exprimer.

    Encore voilà un petit mot :

    هز الكنتولة يا علي يا أبو السواعد البناية   -   مهما طوال السلوم الدرجات ليها نهاية

     

    Enfin une chanson que j’adore des Lighthouse Family

     

     Lighhouse Family – Free 

     

  • Téléchargez Lighthouse Family – Free
  • I wish I knew how it would feel to be free
    I wish I could break all the chains holding me
    I wish I could say all the things that I should say
    Say ‘em loud say ‘em clear
    For the whole wide world to hear

    I wish I could share
    All the love that’s in my heart
    Remove all the bars that keep us apart
    And I wish you could know how feels to be me
    Then you’d see and agree that every man should be free

    I wish I could be like a bird in the sky
    How sweet it would be if I found I could fly
    Well I’d soar to the sun and look down at the sea
    And I’d sing cos I know how it feels to be free

    I wish I knew how it would feel to be free
    I wish I could break all the chains holding me
    And I wish I could say all the things that I wanna say
    Say ‘em loud say ‘em clear
    For the whole wide world to hear
    Say ‘em loud say ‘em clear
    For the whole wide world to hear
    Say ‘em loud say ‘em clear
    For the whole wide world to hear

    One love one blood
    One life you’ve got to do what you should
    One life with each other
    Sisters, brothers

    One love but we’re not the same
    We got to carry each other Carry each other
    One One One One One…

    I wish I knew how it would feel to be free
    I wish I knew how it would feel to be free

    WP Theme & Icons by N.Design Studio
    Entries RSS Comments RSS Connexion

    Switch to our mobile site