Moi j’ai trouvé mon étoile, et toi?

Chroniques, droits de l'homme, economie, Finances, insider, liberté d'expression, Politique, religion, Société, Tunisie 3 Comments »

A quelques semaines de la campagne électorale, le paysage médiatique et les réseaux sociaux tunisiens se sont transformés en un insoutenable brouhaha, me rappelant parfois les souvenirs que j’ai des grands marchés de la capitale.
Dans tout ce vacarme, je semble être un des rares à avoir choisi mon chemin depuis un bon moment déjà. Les voix se vendent et s’achètent tous les jours, les gens virent de bord 3 fois par jour et les partis semblent puiser leurs arguments de vente dans un ancien livre de J’ha. Oui, c’est vraiment l’image que j’ai. Entre casse-croutes et parfums de contrefaçon, entre les 200 000 et les 500 000 emplois promis, entre le paradis et les 72 vierges et le paradis sur terre et le iPhone pour tous, le tunisien est face à une diarrhée laide et qui pue. On dirait que c’est dans une caverne d’Ali Baba que ces gens vont puiser les ressources pour réaliser tous ces objectifs. Rien de réaliste, rien de concret, que des promesses qu’un être humain normalement constitué ne pourra pas croire.

Pour mon compte, je ne suis pas du genre à déroger à mes convictions, tant sur le plan politiques que sur le plan social et économique, j’ai donc opté pour le parti qui représente le plus mon idéologie et mes idéaux.
Ce même parti a lancé une initiative pour une alliance qui continue à défendre ces mêmes principes et fondements.

Le Pôle Démocratique Moderniste n’est donc pas un parti, mais une alliance populaire qui regroupe des partis et des indépendants de tous les bords, ce qui peut garantir et protéger  l’indépendance des électeurs et des militants.

Le PDM présente également un projet constitutionnel, social, économique et sociétal des plus crédibles, avec des étapes bien claires et des objectifs réalistes.

Le volet le plus important qui me rassure c’est l’existence d’actes et d’engagements qui font que les droits universels se transforment en droits constitutionnels, je cite l’équité, la dignité, l’humanisme, l’égalité totale entre toutes les tranches de la société, la démocratie, le modernisme, la liberté d’expression et le droit d’association.

Dans sa forme actuelle, et contrairement aux autres mouvements politiques, le Pôle Démocratique Moderniste met un terme au sacro-saint culte de la personne et à l’idée du maitre et guide suprême. Il n’y a pas de président, il n’y a pas de patron, et toutes les décisions sont prises par une décision collégiale qui émane d’une représentation large de toutes les composantes de l’alliance.

Pour ce qui est des garanties, depuis son lancement au mois de mai dernier, le pôle a jusque là tenu toutes ses promesses. Il a promis la parité au niveau des listes électorales, et il est le seul parti à avoir tenu sa parole. C’est aussi un des seuls partis à avoir soumis des listes pour toutes les circonscriptions électorales, démontrant ainsi son sérieux et son engagements à représenter tout le peuple tunisien.

Pour vous faire une idée sur le projet constitutionnel et sur le programme socio-économique, n’hésitez pas à aller sur le site du pole ou rejoindre la page Facebook.

 

Confiscation des biens de Ben Ali et de ses proches

Chroniques, economie, insider, Politique, Société, Tunisie 22 Comments »

Lors du conseil de ministres qui s’est tenu aujourd’hui, 25 février 2011, plusieurs décisions concernant les biens de la famille du président déchu et de son entourage ont été prises, venant ainsi répondre aux exigences du peuple tunisien.

Le conseil des ministres serait sur le point d’annoncer publiquement décisions suivantes:

-La confiscation des biens de 111 personnes faisant partie de la famille et des proches du président déchu. La décision sera prise directement par le gouvernement et non par décision de justice pour éviter la possibilité de faire appel. La liste comprendrait des noms comme : Hmila, Mabrouk, Sta, Leetaief…
-La dissolution définitive du Conseil Supérieur des Télécommunications et la nationalisations de ses actifs.
-La mise en place d’un fond de financement des entreprises.
-La mise en place d’un fond de participation citoyenne transparent.
-La mise en place d’une feuille de route politique à partir du 15 mars prochain.
-Définir la date du 15 Juillet en date limite pour la tenue des élections.
-La mise en place d’un échéancier pour une retraite anticipée des anciens responsables en vue d’un rajeunissement progressif des institution de l’état.
-La commission politique décidera de la tenue des élections  présidentielles, législatives et municipales…

Source: Slim Amamou

WP Theme & Icons by N.Design Studio
Entries RSS Comments RSS Connexion

Switch to our mobile site