CanadaCoup de GueuleinternationalPolitiqueTunisie

La diplomatie n’est pas donnée à tout le monde!!!

Les bourdes du gouvernement en place se succèdent, se multiplient et s’accumulent, mais le plus grave dans tout ceci c’est que leur portée devient de plus en plus dramatique et leurs répercussions deviennent de plus en plus catastrophiques sur l’avenir des relations internationales de ce pays qui cherche à se blanchir la patte après plus de 23 ans de pseudo légitimité.

Dans les prochains jours (du 17 au 24 Mars 2012), certains membres du gouvernement tunisien effectueront une visite au Canada et le moins que l’on puisse dire c’est que cette visite est bizarre, contraire à toute tradition diplomatique et surtout très dangereuse pour la réputation de tout un pays.

Ministres et secrétaires d’état sans ordre de mission clair

La liste des représentants du gouvernement tunisien comprend notamment monsieur Moncef Ben Salem, ministre de l’enseignement supérieur ainsi que Monsieur Mohamed Abbou, Ministre chargé de la réforme administrative, d’autres cadres et secrétaires d’état feront partie de la mission en visite.

Dans l’absence d’une mission claire et d’un passage par les voies diplomatiques classiques, une telle visite est considérée comme une atteinte à la souveraineté d’un pays, surtout que les relations avec le canada souffrent encore des résidus de la crise relative aux élections de l’assemblée constituante lors de laquelle le Canada avait refusé catégoriquement que son territoire soit considéré comme une circonscription électorale.

Une ambassade parallèle?

Le gouvernement actuel aurait fait appel à un genre de mission diplomatique parallèle pour organiser sa tournée au canada, pour ce faire, les instances officielles tunisiennes ont opté pour les services d’un certain Adel Guitouni afin d’établir un plan de visite et organiser toute une tournée qui s’étend de l’est jusqu’à l’extrême ouest du pays.

Il est également à noter que la mission diplomatique tunisienne n’a pas été avisée officiellement de cette visite et que le gouvernement fédéral canadien émet périodiquement des mémos pour notifier aux ambassades qu’aucune visite ou rencontre officielle ne sera tolérée si elle n’est pas organisée par le circuit diplomatique habituel et si elle n’est pas régie par les règles et les protocoles d’usage.

Qui est ce Adel Guitouni? Un professeur universitaire à Victoria en Colombie Britannique, ayant enseigné 13 ans au Québec et spécialisé dans le domaine de la sécurité et la défense.

Le choix de la personne semble étrange, voire douteuse, surtout dans le contexte actuel.

Une visite officieuse de levée de fonds.

L’objectif premier de cette visite, selon le programme, serait de faire une tournée de rapprochement entre les deux pays et également pour effectuer une levée de fonds. Si c’est pour le rapprochement, je ne pense pas que cela soit la bonne façon de le faire, surtout si on provoque une crise diplomatique en contournant les procédures d’usage.

A quoi serviraient ces fonds? Pour aider la Tunisie dans l’avancement de son processus démocratique? Pour rétablir les bourses d’études pour les étudiants tunisiens au Canada, qui avaient été suspendues pour des raisons de restrictions budgétaires par ce même gouvernement?

De toutes manières, toute cette visite semble confuse et semble avoir des objectifs assez obscurs.

Une visite plus partisane, aux frais du contribuable.

Toujours selon le programme de la visite, tout porte à croire que cette visite ait une portée partisane : les personnes invitées, les contacts, les organisateurs ainsi que les coordinateurs sur place. Dans le contexte actuel, serait-ce une bonne idée de dilapider l’argent du contribuable tunisien qui peine à subvenir à ses besoins de base? Je ne pense pas! Et personne ne semble être d’accord.

Dans un monde parfait, le scénario aurait été :

Même dans ses moments les plus sombres, le point fort de la Tunisie avait été sa diplomatie et sa stratégie de coopération.

En temps normal, avant d’effectuer une telle visite, il y a des services de coopération et de relations bilatérales qui existent dans les deux ministères concernés, à savoir, le ministère de l’enseignement supérieur, de la recherche scientifique et technologique et le ministère des affaires étrangères. Ceux-ci auraient organisé une mission de prospection qui sera suivie par une visite officielle, et qui sera couronnée par la signature d’accords entre les deux pays.

Pour ce qui est du Ministère de la réforme administrative, la procédure aurait impliqué l’ouverture d’une consultation internationale ou la demande d’envoi d’une mission de supervision et d’encadrement visant à donner des solutions, et la mise en place de stratégies pour mener à bien le processus de la réforme.

Mais bon, je semble être très optimiste…

Entre temps, le pays souffre de ses problèmes et souffrira encore à cause des complications et du lègue désastreux que lui aura laissé ce gouvernement amateur, incompétent et irresponsable.

24 réflexions au sujet de « La diplomatie n’est pas donnée à tout le monde!!! »

  1. Complètement HS mais bon, cela ne vous est pas étrange. Continuez à vous tremper, j’adore ça quand vous vous jetez dans l’eau sans savoir nager.

  2. Il s’git de M. Ridha Kasdoghli, chargé de l’Information au sein du Premier ministère.

  3. qui de nos amis canadiens peut nous parler de mr guitouni qui d’apres mes infos est tres tres tres proche des services de renseignements canadiens, il serait analyste aupres du « Defence Research and Development Canada » a la base de Valcartier

  4. Bonjour Ayoub, Certainement qu’il ne fait pas partie des Services de Renseignements Canadiens (de ce côté je suis sûre, parce que je travaille dans la coopération canadienne depuis plus de 30 ans et j’ai des amis qui sont dans les Services de Renseignements). Tu sais on peut mettre les titres qu’on veut écrire sur Internet mais dans la vraie vie, Monsieur Guitouni est un chargé de cours à l’Université pour te donner un exemple concret, seulement à l’Université du Québec à Montréal, il y a plus de 1000 professeurs chargés de cours (à temps partiel et sur demande), tous ces gens ont un Ph-D (Doctorat)… Ce sont des « cheap leaber » pour le milieu universitaire… Un professeur chargé de cours gagne 8,000 $ par cour et par session, il n’a pas le droit d’avoir plus de trois charges de cours… Pour compléter leur revenu de la fin du mois, les Universités ont crée des Centres de recherches, des fondations, des organisations satellites pour aller pomper « chercher » l’argent des poches des gouvernements (fédéral et provinciaux), alors ils donnent des noms sexy comme par exemple : Defence Research and Development Canada qui ne veut rien dire dans la pratique, mais qui peut présenter un projet de recherche (sur n’importe quoi) avec un budget par exemple de 300,000 $ pour payer les ressources humaines et un peu d’autres frais de fonctionnement.. Le gouvernement doit rembourser 80% de ce budget de recherche … les chefs de département constituent des groupes de chercheurs qui sont payés durant la durée de projet mais une fois le projet est fini … le Job est fini… Je vous écris tout ça afin de comprendre comment fonctionne au Canada et aux USA… Notre entreprise ou je suis associé (www.structuredacierdmr.com) a un programme de recherche et développement de 400,000 $ et on a recruté à temps partiel des professeurs-chercheurs pour justifier la validité de notre R&D…
    Maintenant pour savoir qui ce Guitouni ..! Karim Farhat est entrain de faire une enquête approfondie .. Quant à moi, j’ai 40 ans ici au Canada et je connais la très grande majorité des militants tunisiens avant et après la Révolution .. mais le nom de Moncef Guitouni est connu mais il est décidé il y a six mois, certainement qu’il est de sa famille… Peut importe ce n’est pas la faute de Guitouni mais c’est la faute du gouvernement tunisien qui a prouvé son incompétence … Bref.. On fini par devenir écoeuré des bêtises que ce gouvernement est entrain de commettre stupidement … On veut bien lui donner la chance à condition qu’il fera moins de conneries graves … surtout que nous avons des tunisiens compétents qui savent comment faire ?.. La Tunisie n’est pas née après la Révolution.. La Tunisie existe depuis la nuit des temps !! Merci

  5. cher Stupeur, vous vous trompez sur toute la ligne! je ne suis ni Walid ni je ne sais qui d’autre! cessez de prendre vos presomptions pour des faits. De toute facon, mon premier commentaire etait destine a Abdo Maalaoui car je suis fatigue d’entendre des gens user du mot ‘degage’ a toutes les sauces. Maintenant, ce meme Abdo m’impressionne encore par son energie sans limite en mettant cette fois ci au travail ses talons de detective. ca a l’air qu’il a beaucoup de temps libre, disons qu’il a peut etre lui aussi acces au « cheap labor » ce monsieur qui vit au Canada depuis 40ans et qui ne sait pas comment ecrire correctment le mot labor (ou labour s’il veut se faire British). Ca ne m’etonne pas, puisqu’il ne sait meme pas la difference entre « decider » et deceder » si on veut se contenter du francais. c’est ca ce qui arrive quand on passe son temps a detruire ce que les autres essayent de batir. on n’a pas le temps de faire quelque chose d’utile comme apprendre correctment les langues du pays ou on vit depuis 40 ans! Maintenant Stupeur, si vous voulez mon avis sur votre article, je trouve que vous avez peut etre de bons points, mais votre analyse est biaisee, incomplete et ne nous avance a rien du tout. c’est facile de pointer les problemes, encore faut il aller plus loin et chercher la cause ou la source des problemes, et aussi proposer des solutions. Peut etre que la diplomatie n’est pas donnee a tout le monde. mais il en est encore moins de la democratie et de la liberte. prenons votre exemple: au lieu de reagir sur le fond des commentaires qui sont laisses sur votre blog ou d’engager un debat constructif sur la base des idees, vous preferez vous attaquer aux personnes. au premier commentateur sur cet article, vous repondez « pathetique », a d’autres vous dites que ‘c’est la meme personne’ et enfin a un autre qui trouve que votre article n’est pas objectif vous repondez « HS et …ne sait pas nager.. ». Il n’ y a que Abdo qui a l’air d’avoir votre benediction et qui sait de quoi il parle. vous avez l’air de bien vous entendre tous les deux. bonne chance a vous et ‘annastou’. je ne perdrais plus mon temps a lire l’un ou l’autre. c’est une cause perdue. Rabbi ywaffakom tcheddou el bled wa t’hassnou la diplomatie et tous les autres maux du pays…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.