La diplomatie n’est pas donnée à tout le monde!!!

Canada, Coup de Gueule, international, Politique, Tunisie Add comments

Les bourdes du gouvernement en place se succèdent, se multiplient et s’accumulent, mais le plus grave dans tout ceci c’est que leur portée devient de plus en plus dramatique et leurs répercussions deviennent de plus en plus catastrophiques sur l’avenir des relations internationales de ce pays qui cherche à se blanchir la patte après plus de 23 ans de pseudo légitimité.

Dans les prochains jours (du 17 au 24 Mars 2012), certains membres du gouvernement tunisien effectueront une visite au Canada et le moins que l’on puisse dire c’est que cette visite est bizarre, contraire à toute tradition diplomatique et surtout très dangereuse pour la réputation de tout un pays.

Ministres et secrétaires d’état sans ordre de mission clair

La liste des représentants du gouvernement tunisien comprend notamment monsieur Moncef Ben Salem, ministre de l’enseignement supérieur ainsi que Monsieur Mohamed Abbou, Ministre chargé de la réforme administrative, d’autres cadres et secrétaires d’état feront partie de la mission en visite.

Dans l’absence d’une mission claire et d’un passage par les voies diplomatiques classiques, une telle visite est considérée comme une atteinte à la souveraineté d’un pays, surtout que les relations avec le canada souffrent encore des résidus de la crise relative aux élections de l’assemblée constituante lors de laquelle le Canada avait refusé catégoriquement que son territoire soit considéré comme une circonscription électorale.

Une ambassade parallèle?

Le gouvernement actuel aurait fait appel à un genre de mission diplomatique parallèle pour organiser sa tournée au canada, pour ce faire, les instances officielles tunisiennes ont opté pour les  services d’un certain Adel Guitouni afin d’établir un plan de visite et organiser toute une tournée qui s’étend de l’est jusqu’à l’extrême ouest du pays.

Il est également à noter que la mission diplomatique tunisienne n’a pas été avisée officiellement de cette visite et que le gouvernement fédéral canadien émet périodiquement des mémos pour  notifier aux ambassades qu’aucune visite ou rencontre officielle ne sera tolérée si elle n’est pas organisée par le circuit diplomatique habituel et si elle n’est pas régie par les règles et les protocoles d’usage.

Qui est ce Adel Guitouni? Un professeur universitaire à Victoria en Colombie Britannique, ayant enseigné 13 ans au Québec et spécialisé dans le domaine de la sécurité et la défense.

Le choix de la personne semble étrange, voire douteuse, surtout dans le contexte actuel.

 

Une visite officieuse de levée de fonds.

L’objectif premier de cette visite, selon le programme, serait de faire une tournée de rapprochement entre les deux pays et également pour effectuer une levée de fonds.  Si c’est pour le rapprochement, je ne pense pas que cela soit la bonne façon de le faire, surtout si on provoque une crise diplomatique en contournant les procédures d’usage.

A quoi serviraient ces fonds? Pour aider la Tunisie dans l’avancement de son processus démocratique?  Pour rétablir les bourses d’études pour les étudiants tunisiens au Canada, qui avaient été suspendues pour des raisons de restrictions budgétaires par ce même gouvernement?

De toutes manières, toute cette visite semble confuse et semble avoir des objectifs assez obscurs.

Une visite plus partisane, aux frais du contribuable.

Toujours selon le programme de la visite, tout porte à croire que cette visite ait une portée partisane : les personnes invitées, les contacts, les organisateurs ainsi que les coordinateurs sur place. Dans le contexte actuel, serait-ce une bonne idée de dilapider l’argent du contribuable tunisien qui peine à subvenir à ses besoins de base? Je ne pense pas! Et personne ne semble être d’accord.

Dans un monde parfait, le scénario aurait été :

Même dans ses moments les plus sombres, le point fort de la Tunisie avait été sa diplomatie et sa stratégie de coopération.

En temps normal, avant d’effectuer une telle visite, il y a des services de coopération et de relations bilatérales qui existent dans les deux ministères concernés, à savoir, le ministère de l’enseignement supérieur, de la recherche scientifique et technologique et le ministère des affaires étrangères. Ceux-ci  auraient organisé une mission de prospection qui sera suivie par une visite officielle, et qui sera couronnée par la signature d’accords entre les deux pays.

Pour ce qui est du Ministère de la réforme administrative, la procédure aurait impliqué l’ouverture d’une consultation internationale ou la demande d’envoi d’une mission de supervision  et d’encadrement visant à donner des solutions, et la mise en place de stratégies pour mener à bien le processus de la réforme.

Mais bon, je semble être très optimiste…

Entre temps, le pays souffre de ses problèmes et souffrira encore à cause des complications et du lègue désastreux  que lui aura laissé ce gouvernement amateur, incompétent et irresponsable.

Partager l'article

Share to Google Plus

18 Responses to “La diplomatie n’est pas donnée à tout le monde!!!”

  1. anis Says:

    Même dans ses moments les plus sombres, le point fort de la Tunisie avait été sa diplomatie et sa stratégie de coopération. Chagrin a l’ere ZABA avec des ambassades jouant le role de la police politique et AUCUNE decision/initiative a l’echelle internationale. a l’exception de l’adoption par l’onu d’un 26 26 international (hahahah) et de 2010 annee mondiale de la jeunesse

  2. stupeur Says:

    pathétique, le commentaire!!!
    dites qqe chose de constructif, sinon épargnez nous vos débilités.

  3. Abdo Maalaoui (Canada) Says:

    Insulte à la communauté tunisienne du Canada, insulte au bureau politique du CPR Canada, insulte aux tuniso-canadiens.

    Le canada n’est pas un bordel et il ne le sera jamais, la Tunisie n’est pas un pays de banane et elle ne le deviendra jamais. Le gouvernement tunisien actuel malgré qu’il est provisoire est devenu complètement débile, ce gouvernement veut envoyer des Apôtres visiter le Canada sans savoir le BUT final et de gaspiller l’argent du peuple pendant que nous avons des familles dans le Nord-Ouest affamées. Est-ce que c’est un voyage touristique ou c’est un voyage d’affaires ou c’est un voyage politique, etc.. ?

    Sans répété ceux qui ont écrit ci-haut, je suis complètement dépassé, outré et insulté de la façon de faire même un débutant de l’école primaire refusera d’organiser une mission d’officiels tunisiens au Canada de la sorte.. Entant que canadiens aussi, nous allons écrire à notre Ambassade du Canada en Tunisie de bloquer cette mission tant est aussi longtemps qu’elle ne s’organise pas selon les règles de l’art et selon les procédures diplomatiques en vigueur dans tous les pays…Nous ne comprenons pas, nous avons une Ambassade tunisienne au Canada qui a fait ses preuves avec un personnel du plus compétent qui est payé pour promouvoir et stimuler les bonnes relations tuniso-canadiennes, alors pourquoi le gouvernement provisoire actuel n’a pas recours à leur service pourtant c’est la porte d’entrée pour les tunisiens venant au Canada.

    Je crains que des militants de la communauté tunisiens du Canada vont avaler la venue de cette mission, je suis convaincu qu’il y aura des manifestations pour s’opposer à ces agissements d’un temps révolu… Nous serons permis ces gens et c’est de notre devoir de les faire « dégager » lors de leur visite au Canada. Nous serons nombreux prêts pour manifester publiquement contre leur visite. la communauté tuniso-canadienne a assez de se faire marcher sur les pieds ? Nous sommes des canado-tunisiens et nous exigeons que le gouvernement de M. Jebali nous traite avec respect et dignité.

    M. Abdo Maalaoui, cofondateur CPR Canada
    Montréa, Canada, H2k 3T8

  4. mariem Says:

    Wow!quel acharnement M. Abdo! peut etre que les ministres tunisiens meritent eux aussi d’etre traites avec respect et dignite, au lieu de menacer de les faire « degager »! Depuis 20 ans que je vis a Montreal, je n’ai jamais entendu personne se lamenter sur la dilapidation des fonds publics ou se revolter contre un corps diplomatique tunisien en visite au Canada! c’etait le temps de la peur, et de la corruption de ZABA. Tous les tuniso-canadiens applaudissaient les envoyes du gouvernment tunisien au canada. Et maintenant que nous avons un gouvernement elu par le peuple, des ministres qui travaillent jours et nuits pour remettre le pays sur les rails, au lieu de se mettre tous la main dans la main pour aider du mieux que l’on peut a partir de notre demeure a l’etranger, tout ce qu’on trouve a dire s’est qu’il faut manifester et bloquer la visite! pour quelle finalite? je l’ignore et cela me depasse. Ni vous M. Abdo, ni l’auteur de ce blog n’ont pris la peine de clarifier en quoi cette visite serait nefaste pour notre chere Tunisie? je suis curieuse de savoir quelle serait la reaction de l’ambassade de Tunisie au Canada a votre appel de bloquer cette visite? il est clair pour moi qu’un tel appel n’a aucune raison d’etre sinon de creer un climat d’instabilite et de division entre les citoyens tunisiens au canada, comme certains essayent de le faire en Tunisie.
    C’est vraiment dommage tout ca. Au lieu de mettre vos energies dans la critique non fondee et destructive et de menacer de faire « degager » des ministres en visite diplomatique, MM. Abdo et Kochlef auraient du mettre leur energie et leurs vifs esprits d’analyse dans le but de trouver des moyens constructifs pour capitaliser sur cette visite et en faire un succes pour mieux developper les relations de collaboration entre les universites canadiennes et tunisiennes pour le bien de tous. Helas, cela semble etre le dernier de leurs soucis!

  5. Walid Says:

    En tant que tunisien au Canada depuis très longtemps, j’aurai espéré que mes compatriotes auraient appris la civilité, la rigueur et l’honnêteté, même imparfaite, des canadiens. L’auteur de l’article se permet de lancer plusieurs informations sans donner de preuve ou de source. Personne ne demande de clarifier les allégations du blog, les objectifs ou le BUT final de la dite visite et on se lance déjà dans une campagne d’opposition. Je ne crois pas que c’est la civilité ou la crainte du gaspillage des fonds publics qui motivent le blog ou la réaction du cofondateur du CPR Canada.

    Mr Kochlef estime en bien la diplomatie de ZABA. Il ne suffit pas de revenir très loin pour démontrer les exemples de l’efficacité de cette diplomatie entre autre pour aider les clans des trabelsia et Sakhr El Matri et protéger leurs intérêts au Canada. Probablement que Mr Kochlef en profitait des largesses de cette diplomatie.

    Je vous conseille de clarifier les buts de la visite et les démarches diplomatiques entreprises avec l’Ambassade de Tunisie au Canada. Ensuite, vous pourriez crier au loup.

  6. sofiene Says:

    « Entant que canadiens aussi, nous allons écrire à notre Ambassade du Canada en Tunisie de bloquer cette mission »…
    celui qui a ecrit ceci n’a de « canadien » que le passport.
    Et pourquoi pas ecrire aussi a Harper pour interdire l’entree aux visiteurs? peut etre que Hassen Trabelsi vous rembourserait les frais du timbre de la lettre a l’ambassade, avec un bon tip a son auteur. Ou faut-il lui demander de financer des cours de formation en diplomatie pour les employes du gouvernment actuel tant que le dollar canadien est en hausse.

  7. stupeur Says:

    @Mariem, Walid et Sofiene: Aies la descence, l’humilité et le courage d’ecire un seul commentaire avec un seul nom et le votre.
    le simple fait de multiplier les identités pour venir vous attaquer à moi et aux autres commentateurs dont Monsieur Abdou Maalaoui n’est qu’un signe de mauvaise foi et une preuve de plus que vous avez quelque chose a vous reprocher.
    ce qui est encore plus ridicule et pathétique c’est non pas de continuer à défendre l’indéfendable mais de fuire la responsabilité sous couvert de victime de la diffamation des autres.
    Mes informations sont appuyées par des sources plus que fiables et cette visite se fera dans les dates citées.

    PS: Quand moi j’ecrivais sur ce meme blog avec mon propre nom et avec ma propre identité alors qu’il était censuré du temps de ZABA, je résidais en tunisie et j’en assumais les risques. alors que vous, vous vivez a Vancoover, avec la peur de voir vos manigances sortir au grand public, ou dois-je dire que les 13 ans passés au Qùébec ne vous ont pas suffi pour développer vos talents en sécurité.
    Pitoyable.
    PPS: je vous invite a vous dévoiler et entreprendre un vrai débat public et constructif et si cela vous chante, je pourrai me présenter le 18 lors de la rencontre avec les étudiants de Montréal. Sinon, lors de votre passage à Ottawa ;)
    Amma errjouleya n’est pas donnée à tout le monde ;)

  8. Walid Says:

    stupeur: je ne me suis pas attaqué à votre commentaire sauf si vous etes Mr Kochlef se cachant sous un prete nom.

    Erroujilia n’est pas ce que vous pretendez etre…

  9. stupeur Says:

    Je suis bien Amine Kochlef :)
    vous pouvez tout simplement voir le nom du blog ;)
    Ceci dit, continuez a vous cacher et à eviter de me répondre.
    Ou dois-je dire : continuez a vous montrer encore plus ridicule ;)

  10. Magattack Says:

    Article dénue de toute objectivité , la haine envers le gouvernement est plus que palpable, le refus d’accepter le résultat du seul vote démocratique Tunisien ….

    Au nom de la démocratie vous insultez et manquer du respect à des gens honnête, autrement dit tous le contraire de ce que vous êtes !

    Vous vous casserez la gueule encore une fois bientôt , continuez surtout à instrumentaliser les Femmes , les incidents insignifiants et ressortez du placard les méthodes tel que Kaskroutét.

  11. Stupeur Says:

    Complètement HS mais bon, cela ne vous est pas étrange. Continuez à vous tremper, j’adore ça quand vous vous jetez dans l’eau sans savoir nager.

  12. Ahmed Says:

    Il s’git de M. Ridha Kasdoghli, chargé de l’Information au sein du Premier ministère.

  13. ayoub Says:

    qui de nos amis canadiens peut nous parler de mr guitouni qui d’apres mes infos est tres tres tres proche des services de renseignements canadiens, il serait analyste aupres du « Defence Research and Development Canada » a la base de Valcartier

  14. Abdo Maalaoui (Canada) Says:

    Bonjour Ayoub, Certainement qu’il ne fait pas partie des Services de Renseignements Canadiens (de ce côté je suis sûre, parce que je travaille dans la coopération canadienne depuis plus de 30 ans et j’ai des amis qui sont dans les Services de Renseignements). Tu sais on peut mettre les titres qu’on veut écrire sur Internet mais dans la vraie vie, Monsieur Guitouni est un chargé de cours à l’Université pour te donner un exemple concret, seulement à l’Université du Québec à Montréal, il y a plus de 1000 professeurs chargés de cours (à temps partiel et sur demande), tous ces gens ont un Ph-D (Doctorat)… Ce sont des « cheap leaber » pour le milieu universitaire… Un professeur chargé de cours gagne 8,000 $ par cour et par session, il n’a pas le droit d’avoir plus de trois charges de cours… Pour compléter leur revenu de la fin du mois, les Universités ont crée des Centres de recherches, des fondations, des organisations satellites pour aller pomper « chercher » l’argent des poches des gouvernements (fédéral et provinciaux), alors ils donnent des noms sexy comme par exemple : Defence Research and Development Canada qui ne veut rien dire dans la pratique, mais qui peut présenter un projet de recherche (sur n’importe quoi) avec un budget par exemple de 300,000 $ pour payer les ressources humaines et un peu d’autres frais de fonctionnement.. Le gouvernement doit rembourser 80% de ce budget de recherche … les chefs de département constituent des groupes de chercheurs qui sont payés durant la durée de projet mais une fois le projet est fini … le Job est fini… Je vous écris tout ça afin de comprendre comment fonctionne au Canada et aux USA… Notre entreprise ou je suis associé (www.structuredacierdmr.com) a un programme de recherche et développement de 400,000 $ et on a recruté à temps partiel des professeurs-chercheurs pour justifier la validité de notre R&D…
    Maintenant pour savoir qui ce Guitouni ..! Karim Farhat est entrain de faire une enquête approfondie .. Quant à moi, j’ai 40 ans ici au Canada et je connais la très grande majorité des militants tunisiens avant et après la Révolution .. mais le nom de Moncef Guitouni est connu mais il est décidé il y a six mois, certainement qu’il est de sa famille… Peut importe ce n’est pas la faute de Guitouni mais c’est la faute du gouvernement tunisien qui a prouvé son incompétence … Bref.. On fini par devenir écoeuré des bêtises que ce gouvernement est entrain de commettre stupidement … On veut bien lui donner la chance à condition qu’il fera moins de conneries graves … surtout que nous avons des tunisiens compétents qui savent comment faire ?.. La Tunisie n’est pas née après la Révolution.. La Tunisie existe depuis la nuit des temps !! Merci

  15. sofiene Says:

    cher Stupeur, vous vous trompez sur toute la ligne! je ne suis ni Walid ni je ne sais qui d’autre! cessez de prendre vos presomptions pour des faits. De toute facon, mon premier commentaire etait destine a Abdo Maalaoui car je suis fatigue d’entendre des gens user du mot ‘degage’ a toutes les sauces. Maintenant, ce meme Abdo m’impressionne encore par son energie sans limite en mettant cette fois ci au travail ses talons de detective. ca a l’air qu’il a beaucoup de temps libre, disons qu’il a peut etre lui aussi acces au « cheap labor » ce monsieur qui vit au Canada depuis 40ans et qui ne sait pas comment ecrire correctment le mot labor (ou labour s’il veut se faire British). Ca ne m’etonne pas, puisqu’il ne sait meme pas la difference entre « decider » et deceder » si on veut se contenter du francais. c’est ca ce qui arrive quand on passe son temps a detruire ce que les autres essayent de batir. on n’a pas le temps de faire quelque chose d’utile comme apprendre correctment les langues du pays ou on vit depuis 40 ans! Maintenant Stupeur, si vous voulez mon avis sur votre article, je trouve que vous avez peut etre de bons points, mais votre analyse est biaisee, incomplete et ne nous avance a rien du tout. c’est facile de pointer les problemes, encore faut il aller plus loin et chercher la cause ou la source des problemes, et aussi proposer des solutions. Peut etre que la diplomatie n’est pas donnee a tout le monde. mais il en est encore moins de la democratie et de la liberte. prenons votre exemple: au lieu de reagir sur le fond des commentaires qui sont laisses sur votre blog ou d’engager un debat constructif sur la base des idees, vous preferez vous attaquer aux personnes. au premier commentateur sur cet article, vous repondez « pathetique », a d’autres vous dites que ‘c’est la meme personne’ et enfin a un autre qui trouve que votre article n’est pas objectif vous repondez « HS et …ne sait pas nager.. ». Il n’ y a que Abdo qui a l’air d’avoir votre benediction et qui sait de quoi il parle. vous avez l’air de bien vous entendre tous les deux. bonne chance a vous et ‘annastou’. je ne perdrais plus mon temps a lire l’un ou l’autre. c’est une cause perdue. Rabbi ywaffakom tcheddou el bled wa t’hassnou la diplomatie et tous les autres maux du pays…

  16. Rachid Says:

    Je suis un étudiant , je suis d’accords que cette visite est mal planifié et aussi je suis d’accord avec Mme Mariem ««MM. Abdo et Kochlef auraient du mettre leur énergie et leurs vifs esprits d’analyse dans le but de trouver des moyens constructifs pour capitaliser sur cette visite et en faire un succès pour mieux développer les relations de collaboration entre les universités canadiennes et tunisiennes pour le bien de tous. Hélas, cela semble être le dernier de leurs soucis!»»»
    Si Adel Guitouni, professeur en science de la gestion, à l’université de Victoria (British Colombie dans le sud-ouest du Canada) a eu le courage et initiative de les invités pour le bien de notre pays …À chaque Tunisien sa mission!

  17. Rachid Says:

    j’ai oublié de m’identifier:
    M. Rachid Ayadi
    Étudiant en Baccalauréat en génie électrique
    Administrateur à l’association des étudiants de l’ÉTS
    Représentant à la commission des études
    Administrateur à la Coop ETS
    « ETS » École de technologie supérieure

  18. Auto_bot Says:

    Décidément, les réveils difficiles chez le Pole sont une tradition :-)

    http://www.enap.ca/enap/fr/lectureNouvelle.aspx?idNews=1183

    De quoi découdre tout ce tissu de mensonge.

Leave a Reply

WP Theme & Icons by N.Design Studio
Entries RSS Comments RSS Connexion

Switch to our mobile site