Coup de Gueuledroits de l'hommeliberté d'expressionSociétéTunisie

Entre un proxénète et un Proxy pour le net, mon cœur balance

Trois des sites d’actualité les plus consultés par les internautes tunisiens sont tombés cette semaine. Après une petite trêve, notre censeur national revient à la charge et retrouve son arbitraire en privant les utilisateurs de la toile tunisienne, ou du moins ce qu’il en reste, de quelques uns de ses derniers espaces informatifs.

Le coup de feu de départ avait été donné mardi avec la censure du site du Nouvel Observateur et celui de 20 Minutes, et voila qu’aujourd’hui c’est au tour de Rue 89 de les rejoindre sous les verrous de la fameuse erreur 404.

Voilà donc, après les sites de partage de vidéo et le fameux argument éculé de la bande passante, c’est au tour des sites d’actu de tomber sous la hache de la pensée par procuration.

Alors pour ceux qui veulent faire la pute, Ammar fait le proxénète, pour ceux qui veulent respirer, faite comme moi, devenez Proxy-Net.

Mise à jour : les bonnes nouvelles ne cessent d’affluer, voila que Méta-Café, l’une des dernières plateformes d’hébergement vidéo encore accessibles en Tunisie vient de subir le même sort. Vivement le site de de météo France, qui sait, ils pourraient annoncer des pluies sur notre bel havre de paix!!!

3 réflexions au sujet de « Entre un proxénète et un Proxy pour le net, mon cœur balance »

  1. ملا كوارث وملاّ غراب، يا حبيبي على عمّار

    نزل على الأنترنات بضربة جلم هي بيدها

    جاب ربّي الحلول متوفّرة للكبير والصّغير وحتى حد ما قعد دغفة ما يعرفش البروكسيات

    سياسة غبيّة ومتخلّفة
    .-= Biga Fezziga´s last blog ..قصيدة حبّ صباحيّة =-.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.