economieFinancesPolitiqueSociétéTunisie

Le prix de l’essence revu à la baisse

pompe-a-essence

Selon une information pas encore confirmée, le prix du carburant sera revu à la baisse à partir de demain.

Tout le monde se plaint que le prix de l’essence à la pompe soit resté au plus haut niveau malgré que le prix du baril n’arrête pas de chuter atteignant des niveaux records.

Le 06 Juillet dernier, lors de la dernière augmentation de prix des carburants, le litre de super sans plomb était passé de 1D250 à 1D320 alors que le prix du baril tournait autour des 120$, maintenant que le baril tourne autour des 38$, est ce qu’on reviendra à 1D250 ou est ce qu’on va aller encore plus bas?

Coup médiatique à la veille des élections de 2009 ou vrai souci de protection d’un pouvoir d’achat au plus bas de sa forme?

On attendra d’abord la confirmation de cette information.

8 réflexions au sujet de « Le prix de l’essence revu à la baisse »

  1. vous auriez dû citer une source, ou attendre d’en être certain avant d’avancer une telle information !

    En tout cas je reporterai le plein prévu aujourd’hui à demain matin balekchi yosdo9 3ammi 🙂

  2. logiquement on doit exploiter ça médiatiquement et on parle aux infos avant pendant et apres l’événement pendant plusieurs journée donc , pas encore

  3. Tunisie : Pétrole ; C’est désormais clair : pas de révision de la grille

    Yosr GUERFEL – Le Temps – 13-01-2009

    petrolePour en finir avec les doléances des consommateurs liées aux ajustements des prix des hydrocarbures en Tunisie après la chute libre des cours internationaux, le ministre des finances vient de mettre un bémol : pas de baisse du prix à la pompe. C’est désormais clair : pas de révision de la grille.

    D’ailleurs, le budget de l’Etat pour l’année 2009 a été établi sur la base d’un cours de baril à 90 dollars.

    Le Maroc table sur un cours de baril pas très loin du nôtre soit 100 dollars. Par contre l’Algérie, le pays producteur et sixième fournisseur du pétrole aux Etats-Unis table sur un baril de brut à 37 dollars pour 2009. L’Arabie Saoudite prévoit quant à elle une fourchette de prix comprise entre 70 et 80 dollars. Selon d’autres pronostics, la baril de brut devrait être ramené à 60 dollars à fin 2009 pour le brent.

    Toutefois, ce même seuil de 60 dollars pourrait être révisé à la baisse au cas où les prévisions de croissance mondiale seraient davantage orientées à la baisse.

    Ainsi et devant l’incertitude de la conjoncture internationale, les prévisions des pays exportateurs et importateurs de pétrole divergent et il serait difficile de conjecturer sur l’évolution à moyen terme des cours pétroliers. Le marché est extrêmement difficile à prédire, tout dépend de la conjoncture internationale, des étendues de la crise financière et de l’évolution de la demande et de l’offre internationale de l’énergie. À long terme, l’Agence internationale de l’Energie prévoit un prix du baril au-dessus des 100 dollars pour atteindre les 200 dollars en 2030.

    En tenant compte de la volatilité des prix des hydrocarbures et de l’incertitude des prévisions que le budget de l’Etat pour l’année 2009 table sur un baril à 90 dollars. Toutefois, la possibilité d’une baisse des cours à la pompe est conditionnée par la poursuite des cours internationaux de l’énergie avec pour seule hypothèse : que l’ajustement à la baisse des prix à la pompe n’ait pas des implications sur les objectifs de croissance et de développement fixés pour l’année 2009.

    Autrement-dit, l’éventuelle baisse des prix des hydrocarbures au cas où les cours internationaux se stabilisent autour des 50 dollars cette année voire moins, ne doit en aucun cas défavoriser les objectifs de croissance à 5 %, de créer 79,8 mille emplois couvrant 90% des demandes additionnelles et de maintenir le déficit budgétaire dans la limite de 3% du PIB.

    Et même s’il y aura une marge de profit en termes d’importation de l’énergie, cette marge sera mobilisée dans le financement de l’économie et dans le renflouement du budget de l’Etat. Mais si les cours de pétrole retrouvent leur trend haussier et remontent au-dessus des 100 dollars, les réajustements seront ponctuels !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *