BlogzoneChroniquesCoup de coeurCulturedroits de l'hommeliberté d'expressionPolitiquereligionSociétéTribune libre

Parce que nos différences font notre richesse

pigeons messagers

Maintenant que le sujet des Tunisian Blog Awards est clos et que la blogosphère a exprimé son opinion, une opinion unie et uniforme, passons a autre chose. Houssein a proposé une sorte d’Awards alternatifs, j’approuve son initiative et j’adhère au concept, par contre, j’aurais participé si la blogosphère était ce qu’elle était il y a trois ou quatre ans. Quand ceci était une petite sphère ou tout le monde se connaissait et quand c’était une initiative qui regroupait un cercle d’amis dans le vrai sens du mot. Ceci dit je continue à faire partie de cette blogosphère beaucoup plus riche et beaucoup plus diversifiée. Un monde que j’aime, que je cautionne et que je soutiens. Tout au long de cette expérience dans le monde du blogging, je me suis fait des amis, des ennemis, des relations virtuelles qui se sont transformées en relation réelles et j’ai vécu des joies et des déceptions.

Pendant cette expérience j’ai appris énormément de choses  et j’ai essayé, surtout, d’apporter ma pierre à l’édifice, j’ai réussi par moments et j’ai failli par d’autres.

Maintenant que le cadre est défini, je reviens à ces Awards alternatifs de Houssein. Je ne vais  soumettre aucune préférence, d’une part parce que je ne suis plus aussi présent à cause de mes engagements personnels et professionnels et d’une autre part parce que la blogosphère est devenue tellement riche et tellement diversifiée qu’on n’arrive presque plus a tout lire. Donc, pour ne pas faire de malheureux au dépends d’autres qui seront nommés, j’ai décidé de ne pas m’exprimer sur ce sujet et de passer le flambeau aux autres, je me réjouirai de voir vos sélections et je vous lirai avec grand plaisir.

Parce que, comme moi, je sais qu’on peut écrire une note intéressante puis on peut en débiter une moins bonne. Parce que je sais qu’on ne peut pas plaire a tout le monde et que dans une communauté qui qu’elle soit, on peut aimer, on peut adhérer et on peut s’opposer à l’idée et la critiquer. Parce que cette espace nous permet d’exposer nos idées et entrer dans une dynamique d’échange, discuter et débattre. Parce que les écarts existent et que la parole de la majorité prévaut.
Surtout, parce que nous somme tous différents, parce que chacun apporte son historique, sa culture et son vécu, son expérience et ses opinions. Je pense que nos différences font notre richesse. Nos écarts élargissent nos horizons et notre union fait notre force.

Comme ce qui s’est passé pour ces Tunisian Blog Awards, où on a montré que nous pouvions changer les choses même à petite échelle. Parce qu’on a refusé la censure, parce que nous avons exprimé notre envie de casser les barreaux qui nous étouffent, notre vrai combat nous le vivons tous les jours et demeure notre première priorité.

Blogger c’est un plaisir, un engagement mais c’est aussi une responsabilité qu’on porte avec ses risques ses contraintes et son éthique. C’est un message qu’on essaye de passer et une frustration qu’on essaye de refouler.

Bloggons, ne cherchons pas de reconnaissance, la vraie reconnaissance qu’on cherche c’est la satisfaction personnelle, la satisfaction d’avoir changé quelque chose dans notre quotidien, ou du moins, d’avoir essayé. Bloggons, écrivons, dénonçons, et même si c’est a petite échelle, chacun fait ce qu’il peut.

Que vive la blogosphère.

3 réflexions au sujet de « Parce que nos différences font notre richesse »

  1. bravo! t’as bien éxprimé ce qui tourne dans ma téte!
    bloguer: partager, se faire plaisir, discuter, écouter…la véritable essence du blogging!
    d’ailleurs pour moi, tout les blogs sont intéressants et beaux!! chacun à son gout! alors il est IMPOSSIBLE de les classer!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *