ChroniquesConsomagCoup de GueulePhotoSociété

Hacienda ? No hace nada para me!

L’Hacienda au Trinidad Club de Gammarth: Mauvaise gestion, arnaque et Service qui laisse a désirer.

Au début, je n’avais que de bons échos de cet endroit, on m’avait annoncé une nouvelle formule, un nouveau système, une ambiance sympathique et surtout un service personnalisé. Mais, quand vous vous décidez enfin à y aller, vous êtes vraiment face à une situation qui vous laisse perplexe et surtout dans une posture fort-désagréable vis-à-vis des gens qui vous accompagnent et à qui vous n’avez rapporté que de bonnes appréciations.

Une mauvaise gestion: Un manque grave de coordination entre le gérant, le RP, les serveurs,  le caissier etc.
Un service digne d’une gargote : Des heures d’attente, un accueil hautin et désagréable. Dès que l’espace commence à se peupler, plus moyens d’espérer.

Une sécurité pas du tout rassurante : Des portiers et des agents de sécurité qui font leur business à l’entrée les droits d’entrée varient selon le remplissage de la terrasse et selon votre gueule alors qu’on nous annonce et on affiche 20 dinars seulement pour la journée.

Cet endroit avait tout pour réussir et se faire une belle place parmi les Clubs de la zone, on n’est encore qu’au début de la saison estivale et il est encore temps de redresser le tir et pour que ce soit vraiment un endroit incontournable surtout que le cadre demeure magnifique et somptueusement agencé.

Si le gérant prend les choses en mains en restructurant les équipes de sécurité et de service et si il continue à appliquer la politique du triage de gueules et continue à omettre d’appliquer les vraies conditions et règles d’un club privé,  à savoir, réservations, cartes membres et service a toutes épreuves.

Exemples de réclamations qu’on a pu constater:

-50 dinars de droits d’accès demandés à l’entrée alors que ça ne coute que 20 dinars.

-Des clients VIP qui sont priés de quitter les lieux alors que des filles de joie sont encore sur place et qu’elles ont le droit de continuer leur ‘After’ après 2h du mat.

-Des clients qui attendent de longs moments pour passer la commande et encore plus de temps pour être servis.

-Des privilèges accordés à vue d’œil et ségrégations voyantes entre les clients.

Alors Hacienda vous avez dit ? Nunca, no me voy a ir.

7 réflexions au sujet de « Hacienda ? No hace nada para me! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.