Coup de coeurDécouvertesGénéralMessage in a songMusicVide Grenier

Just Me – Keith Sweat en avant première.

Eh oui, bien avant tout le monde et bien avant sa sortie officielle sur les backs des agitateurs du monde entier.

Je vous fais découvrir le nouvel album de la star incontestable de la soul et R&B.

Just Me, le nouvel album de Keith Sweat sortira demain 12 Mai 2008 aux états unis.

Merci à ceux qui pensent a moi et m’envoient les bandes démo prévues pour les radios.

Voici le listing des chansons :

1. Somebody featuring Chris “F.L.L.” Conner
2. The Floor
3. Girl Of My Dreams
4. Sexiest Girl
5. Butterscotch featuring Athena Cage
6. Me And My Girl
7. Suga Suga Suga featuring Paisley Bettis
8. Never Had A Lover
9. Love You Better featuring Keyshia Cole
10. Just Wanna Sex You
11. What’s A Man To Do
12. Teach Me

Après une première écoute qui a quand même duré tout un weekend, je ne peux que dire que les maitres restent des maitres. Avec ses 21 ans de carrière et ses 12 albums sur les étalages et ses 9 platinums, Keith sweat demeure incontestablement le meilleur chanteur R&B de tous les temps.

Le choix est dur à faire et je ne peux quand même pas mettre tout l’album à télécharger.

Vivement ma copie originale de l’album 🙂

Vous pouvez Visiter le site Officiel de Keith Sweat : The Sweat hotel

  • Keith Sweat – Somebody (feat.Chris f.l.o.Conner)
  • Keith Sweat – Girl Of My Dream
  • Keith Sweat – Never Had A Lover
  • Keith Sweat – Love You Better (feat. Keyshia Cole)
  • 12 réflexions au sujet de « Just Me – Keith Sweat en avant première. »

    1. est qu’il y a du Teddy Riley coté production comme dans le bon vieux temps du New jack swing ?…

    2. @seifoun : Non il n’y a plus de tddy riley avec keith sweat depuis le début des années 90 🙂
      ils sont devenu des concurrents 🙂

      tu oublies la rivalité New edition / LSG ?

    3. « just me » est de la meme trempe que « get up on it » sorti en 1994.le vocoder est envoutant ce qui rapelle le non moins planant « put your lovin’ through the test »feat feu roger troutman;keith sweat n’est pas trop connu en france et c’est tant mieux peut etre pour lui et pour ceux qui connaissent sa musique.il est a noter qu’il rend hommage au regretté luther vandross sur »girl of my dream » dans l’intro.par ailleurs le refrain rapelle un titre insupportable de mario qui passait sans cesse partout.on lui pardonnera cette faute de gout car ce titre a plus de classe.quelques titres de K.S a ecouter d’urgence:make it last forever,i’ll give all my love to you pour les lover.

    4. @KAM : Bienvenue parmi les inconditionnels du maitre de tous les temps 🙂

      depuis make it last forever en 1987 c’est incontestablement l’inventeur du New Jack swing. je n’ai vraiment pu le decouvrir qu’a partir de 1991 avec make it last forever et keep it comin’ mais je me suis rapidement rattrapé 🙂
      comme tu sais en tunisie ce n’est pas vraiment evident
      s’il n’est pas tres connu en france alors a toi d’imaginer l’etat des lieux ici 🙂

      bienvenue 🙂

    5. @Stup’: je vois pas le rapport entre Teddy Riley et la rivalité New edition / LSG ?… tu confond surement avec Johnny Gill qui a quitté les New edition pour former LSG avec Keith Sweat c’est vrai. Teddy Riley lui est bien resté dans sa bonne vieille et indémodable New jack swing.

      tu te fais vieux le Stup’ t’a la mémoire qui te lâche…

    6. Hahaha : Excuse mon erreur je voulais parler de la rivalité guy / LSG
      et New edition n’a jamais ete une formation dans laquelle Johnny Gill avait apparu 🙂
      New Edition c’etait : Bobby Brown, Ralph Tresvant et Bell Biv deVoe ( ricky Bell, Mike Bivins et Ronny deVoe)
      Guy par contre etait le groupe de teddy riley qu’il avait formé avec Aaron hall et Damion Hall

      Pour ce qui est de Teddy Riley il s’etait contenté de produire Make it last forever pour keith sweat qui s’etait apres converti a la production 3 ans plus tard en lançant Silk et en allant chanter avec l’autre sommité de la soul qui n’etait que feu gerald levert 🙂
      Teddy avait pour lui lancé le groupe blackstreet.
      STP seif: verifie tu as un outil magnifique qui s’appelle le net a ta disposition alors vérifie 🙂

      Le plus important est que cet album de keith sweat est excellent 🙂 tu veux une copie ?

      P.S : teddy riley apparait sur une des chansons de l’album : Dancefloor 🙂

    7. @stup’: faut sur toute la ligne yé Mr black Music…

      Gill a remplacé Boby Brown dans New Edition en 87 avant de formé LSG a la fin des années 90 ( 1988 mais pas sur de moi) avec avec Keith Sweat et levert que tu a bien cité…

      et pour ta gouverne moi au moins l’alcool n’a ps encore altéré ma mémoire contrairement a toi donc Google and cie tu sais bien ou tu peux te les foutres…:)

    8. @stup’:ça fait plaisir de voir qu’il y a des gens comme toi qui apprecie la bonne musique,merci de ta reponse.j’ai découvert KS en 1990 ,epoque ou les lecteurs cd étaient encore hors de prix,en achetant la k7(eh oui) de l’album i’ll give all my love to you et tout de suite j’ai aimé;en fait c’était le temps ou j’achetai au hasard et on peut dire qu’il a bien fait les choses.pour info il a fait beaucoup de featuring sur des morceaux.par exemple avec le groupe men at large sur « don’t cry » ainsi qu’avec ol’skool sur la reprise d »am i dreaming » et le moins connu lil’ bud and tizone « gonna let you know »c’est du rap mais c’est bon!!!bref keith sweat c’est un pro!
      personnellement je trouve que lsg n’était pas un tres bon projet meme si johnny gill et feu gerald levert sont trés bon dans leur style.ce sont trois personnalités tres differentes qui auraient du se limiter a un seul album;meme si la reprise de midnight star’curious’est xcellente ainsi que quelques midtempo et slow appreciables l’album est moyen à mon sens.par contre johnny gill a fait le magnifique my,my,my et gerald levert la carriere que l’on connait avec ses freres et en solo,en fait 2 artiste hors pair.

    9. Désolé de gacher votre bel enthousiasme friends… Cet album est juste moyen dans la discographie de KS.
      Et je vais faire mon pointilleux, sauf le respect des fans que vous êtes. Johnny Gill fait partie de New Edition depuis 1988 et l’album « Heart Break ».
      Quant à Teddy Riley, s’il a bien contribué au succès de BBrown, il n’a pas laissé son empreinte sur New Edition qui ont longtemps été les chouchous de Jimmy Jam & Terry Lewis. Ce même Teddy qui avait renoué une fois avec Keith Sweat sur l’album mésestimé « Keep it Comin » (1991).
      En tout cas bravo Stupeur d’avoir consacré Keith et le New Jack Swing sur ton blog ! Nous étions peu il y a 20 ans à le défendre 😉 Kudos !

    10. très bon album pour ma part ,
      Je le découvre tard ….
      Comment un artiste de cette trempe ne sois pas aussi médiatisé k’un usher ?
      Un choix …je préfère le croire !

    11. Excellent Album, Keith ne perd rien de son génie musical, special ovation pour la 2 , la 5 et la 10. Athena Cage demeure sa muse et lui donne la réplique dans Butterscotsh et le duo demeure toujours aussi magique qu’en 1994.L’étude musicale est toujours aussi fine et poussée ou l’on retrouve un peu de talkbox façon Teddy Riley. Pour ma part je me suis directement procuré le CD à la maison de Keith Sweat (Harlem) pour marqué le coup et l’hommage au pionner du RNB et maitre du slow sensuel et réffiné. Merci Keith de ne pas etre tombé dans le commercial et le n’importe quoi et d’avoir consservé cette authenticité et cette recherche de l’harmonie parfaite du son inspiré du gospel et de la soul toujours avec tendresse et pudeur.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *