Me, Myself & IMessage in a songMusicPodcast

La mort ne laisse jamais de seconde chance.

Bien qu’il était mon ex-beau père, bien qu’on n’était plus resté en bons termes, bien que et bien que …

Deux mauvaises nouvelles me terrassent de bon matin.

J’ai très mal, la mort est difficile à digérer, très difficile à accepter.

Dieu aie ton âme et que dieu tout puissant te pardonne et te couvre de son infinie miséricorde.

Elle est a toi cette chanson,

Toi le beau-père, qui sans façon.

M’a donné un bout de ton vècu,

Quand dans ma vie il faisait froid.


  • Téléchargez Georges Brassens – chanson pour l’auvergnat
  • Elle est à toi, cette chanson,
    Toi, l’Auvergnat, qui sans façon,
    M’as donné quatre bouts de bois
    Quand, dans ma vie, il faisait froid,
    Toi qui m’as donné du feu quand
    Les croquantes et les croquants,
    Tous les gens bien intentionnés,
    M’avaient fermé la porte au nez…
    Ce n’était rien qu’un feu de bois,
    Mais il m’avait chauffé le corps,
    Et dans mon âme il brûle encor’
    A la manièr’ d’un feu de joi’.

    Toi l’Auvergnat, quand tu mourras,
    Quand le croqu’-mort t’emportera,
    Qu’il te conduise, à travers ciel,
    Au Père éternel.

    Elle est à toi, cette chanson,
    Toi, l’Hôtesse qui, sans façon,
    M’as donné quatre bouts de pain
    Quand, dans ma vie il faisait faim,
    Toi qui m’ouvris ta huche quand
    Les croquantes et les croquants,
    Tous les gens bien intentionnés,
    S’amusaient a me voir jeûner…
    Ce n’était rien qu’un peu de pain,
    Mais il m’avait chauffé le corps,
    Et dans mon âme il brûle encor’
    A la manièr’ d’un grand festin.

    Toi l’Hôtesse quand tu mourras,
    Quand le croqu’-mort t’emportera,
    Qu’il te conduise, à travers ciel,
    Au Père éternel.

    Elle est à toi, cette chanson,
    Toi, l’Étranger, qui sans façon
    D’un air malheureux m’as souri
    Lorsque les gendarmes m’ont pris,
    Toi qui n’as pas applaudi quand
    Les croquantes et les croquants,
    Tous les gens bien intentionnés,
    Riaient de me voir emmener…
    Ce n’était rien qu’un peu de miel,
    Mais il m’avait chauffé le corps,
    Et dans mon âme il brûle encor’
    A la manièr’ d’un grand soleil.

    Toi l’Etranger quand tu mourras,
    Quand le croqu’-mort t’emportera,
    Qu’il te conduise, à travers ciel,
    Au Père éternel.

    6 réflexions au sujet de « La mort ne laisse jamais de seconde chance. »

    1. Arrêtes d\’écouter cette chanson sinon tu vas continuer à broyer du noir ! Ce qui arrive, c\’est la vie, tout le monde doit y passer . Je vois que t\’as un plus sur nous, c\’est que t\’as l\’expérience de la mort d\’un ex-beau père et t\’es triste alors que d\’autres aveuglés par la vengeance, peut-être ne le seraient pas . C\’est bien, t\’as une certaine grandeur d\’âme .

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *