Coup de GueuleSociété

La Tunisie des béni-oui-oui

On a coutume de qualifier les tunisiens de béni-oui-oui, j’avoue que cette appellation ne m’avait pas trop interpelé auparavant, mais là, les choses deviennent de plus en plus alarmantes.

Cela fait quelques jours que je suis dans une ruée vaine à travers les magasins de Tunis pour pouvoir acquérir un peu de lait.

Tout ce qu’on entend c’est :

– Allah Ghaleb (c’est dieu qui a voulu)

– Belikchi yjiboulnechi ghodwa (On nous en ramènera demain, Peut être)

– Ma yhabbtoulna el hlib ken bel jus (On nous oblige à prendre du jus pour quelques briques de lait)

– El Bgar mridh (Les vaches sont malades)

Et j’en passe…

Cela fait plus de 2 mois que j’ai entendu qu’une pénurie de lait allait arriver, mais jamais je n’aurai pu imaginer que cela aurait cette ampleur, alors, si c’est une crise prévue et on en arrive jusque là, alors que dire d’une crise soudaine ?

On dilapide l’argent dans les décorations et les célébrations au lieu de nous ramener cette denrée plus que vitale.

Ce matin, il y a avait une femme qui pleurait devant l’épicier, il disait qu’elle en avait vraiment besoin pour ses enfants.

Un enfant qui crève la dalle ne pourra point s’amuser pendant ces vacances du 7 Novembre même avec ces leurres dansants qui ont bloqué la circulation hier !

J’ai fait le tour de quelques cafés pour essayer de prendre mon petit déjeuner et voila qu’on ne trouve pas de lait aussi, j’appelle un copain qui a un café, et là c’était le choc, il m’a dit qu’il n’a pu avoir qu’une caisse de lait qu’on lui a ramené du cap bon (bel 7abbéba wel kabbéba) selon ses dires.

De ce fait j’ai pensé a une chose, je propose une alternative a cette appellation de béni-oui-oui, je dirai plutôt que c’est la Tunisie de Ben et Li-Li.

Tunisie, Pauvre de toi !

7 réflexions au sujet de « La Tunisie des béni-oui-oui »

  1. Les gosses vont reprendre le chemin de l\’école lundi tu imagine les gamins à jeun en classe de qui se moque-t-on?
    t\’as l\’impression que nous sommes sur une autre planète une planète toute mauve et une autre qui cavale tous les matin à la recherche du lait. les épiciers n\’arrêtent pas de hocher la tête tellement ri9hom cha7 men 9olet la ma themmech 7lib.Un copain journaliste était il y quelques jours à Ghadames il m\’a affirmé que les pack de délice bech tetfla9 bihom les épiceries, et nous raconte que l\’exportation a été bloquée depuis fevrier!!!!!

  2. Apparement on ne vit pas au même endroit .. autour de moi tous les cafés ont du lait .. chez l\’épicier du coin aussi .. même dans les grandes surfaces .. hier ma mère en a acheté toute une cartouche ..

    Par contre on ne trouve plus de mars légères

  3. @ Takkou : merci beaucoup! je viens de vérifier, il y a deja le lien et ca pas si mal apres tout 🙂

    j’aurai bien aimé être informé mais tant que c’est pour la bonne cause
    🙂

  4. Salut stup\’

    On a connu ça, nous aussi, au Maroc, il y a quelques années, disons, aux temps des années des vaches maigres. Mais, aujourd\’hui, si on n\’a que l\’embarras du choix au rayon du lait, côté classe politique, c\’est plus que critique. Mais, là, c\’est une autre histoire.
    Quant aux appelations, je t\’en propose quelques unes:
    – les Béni lait-lait
    – les Béni lolos
    – les Béni h\’lib-lib
    et enfin, celle que je préfère :
    – les Béni la la !
    A plus.

    ML…comme du petit lait

  5. @ML : salut l’ami

    🙂
    en voila un revenant parmi nous!
    mais pour ton info ce n’est pas le les « la » qui manquent c’est plutot le lait!

    le pays n’est plus seulement celui des beni-oui-oui mais aussi de Ben Et LILI

    🙂

    mais tu me connais assez pour dire que je suis un Bon béni LALA !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *