CultureMe, Myself & ISociété

Quand Stupeur rencontre Youssef Seddik! Stupéfiant!

Parfois dans la vie on fait des rencontres improbables, peu probables ou parfois même le fruit du destin, hier j’ai été invité par un ami a boire un pot, j’arrive au lieu du rendez-vous, un endroit lugubre, bruyant et bondé, je prends place, les présentations ne tardent pas a se faire, on me présente une personne, très simple, sexagénaire, un sourire rassurant, dès qu’il entend mon nom, il observe quelques minutes de silence et il commence a me sortir ses vielles anecdotes, on essaye de faire le rapprochement, les liens et les personnes connues et perdues de vue.

Philosophe et anthropologue, une vraie encyclopédie du savoir, il a une approche incroyable des choses, une capacité d’analyse inimaginable, tu te sens absorbé dans son discours, comment des quelques choses bien simples on arrive à atteindre une richesse inestimable.

On a fait le tour des sujets d’actualité il n’arrêtait pas de m’impressionner par ses visions et ses approches à la fois simples et profondes, il m’a parlé de sa relation avec certains membres de ma famille et le truc qui m’a fait le plus plaisir c’est ses rapports avec Sadok Mazigh, une des personnes qui m’ont le plus marqués dans ma vie qui était non seulement un oncle mais aussi un poète, un homme de savoir et surtout un trésor culturel et littéraire.

Je n’ai pas du tout senti le temps passer, il m’a parlé de ses écrits, de sa vie, de ses enfants, ses périples et les anecdotes de sa vie.

Un mot récurrent dans son discours raisonne encore dans la tète, « Transmettre », Oui transmettre le savoir, l’expérience et le vécu. Des conseils précieux que je n’arrête pas de ruminer depuis hier soir !

 

youssef-seddik.jpg

Merci Si Youssef et au plaisir de vous revoir.

Merci aussi à Si Ali pour cette rencontre, c’est toujours un grand plaisir de vous voir.

 

Pour ceux qui ne connaissent pas Youssef Seddik, voilà une petite présentation

y_seddik1.jpg

Chargé de conférence à l’Ecole de Hautes Etudes en Sciences Sociales, Youssef Seddik a enseigné la pensée islamique moderne à la Sorbonne.
Directeur d’une société d’édition spécialisée dans les ouvrages destinés à la jeunesse entre 1984 et 1987, il fut également grand-reporter au journal La Presse de Tunisie, quotidien d’expression française, entre 1975 et 1983. Il est l’auteur de nombreux ouvrages et de films documentaires.
Parmi ses publications :
Nous n’avons jamais lu le Coran [éditions de L’Aube, 2004]
Sur les traces des Arabes et de l’Islam [éditions Gallimard Jeunesse, 2004]
Coran, nouvelle lecture, nouvelle traduction [éditions de l’Aube et Al- Barzach, 2002]
Les Dits de l’Imam ‘Ali [éditions Actes Sud, 2001]
Brins de chicane, la vie quotidienne à Bagdad au Xème siècle [éditions Sindbad / Actes Sud, 2000]
Dits du Prophète Muhamad, choix et traduction de Hadîth-s [éditions Sindbad / Actes Sud, 2ème édition 2002]
Parmi ses documentaires :
Mahomet, série thématique en cinq épisodes, sur la vie du fondateur de l’Islam, diffusée par Arte [Production Phares et Balises, 2001]
On ne vit pas que de pain, documentaire thématique réalisé sous la direction d’Isy Morgenstern, diffusé par Arte [Production S / Z, Paris, 2000]

Source : http://www.espaceculture.net/

 

PS : Un autre exemple dans la foulée.

 

4 réflexions au sujet de « Quand Stupeur rencontre Youssef Seddik! Stupéfiant! »

  1. Je connais très bien le personnage et quelques uns de ses livres. J’aurais bien aimé être des vôtres. Peut être une prochaine fois.

  2. J’ai lu son livre « Nous n’avons jamais lu le Coran » et j’avoue que ca a été un peu trop philosophique pour moi … il a le mérite de faire réfléchir sur des sujets assez sensible.

  3. J\’ai vu son intervention hier tard soir sur France3, peut-être qu\’on aura droit au zapping d\’ailleurs, et j\’ai du respect pour le boulot du monsieur.

    Tu as de la chance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *