Coup de GueuleSociété

L’autre dimension de la débilité

Pendant le mois de ramadan beaucoup de mes habitudes changent, je romps le jeune presque quotidiennement chez mes parents, je passe beaucoup plus de temps devant la télé, quoique ce ne soit pas un choix personnel mais des fois je me retrouve a regarder les infos sur la Télévision tunisienne, notre chère et tant aimée Tunis 7, rassurez vous, mais je ne le fais que par obligation syndicale.

image010.gif

Bref, pour revenir a ce que j’ai vu hier sur cette chaine, ils devait être le bulletin d’information, car on n’a pas arrêté de nous montrer Ali Baba depuis le début du journal, puis un petit passage par un anodin accident de la route qui a couté la vie a une femme, puis le grand choc, tout un reportage de 10 minutes, des interviews et un micro trottoir, l’avis de médecins nutritionnistes, de psychologues et de spécialistes sur un sujet plus qu’aberrant, On entend dire : Hchichet Romdhane, eh oui tout ca pour parler de 7chichet Romdhane, c’est devenu un phénomène socio-politique tellement important qu’on en parle au journal de 20h,, non seulement on me parle d’un accident de la route qui a causé un mort (on en voit 36 sur nos routes quotidiennement) mais on me fait tout un reportage sur 7chichet Romdhane. On ne parle que de l’activité du président et de la débilité du peuple.

tunis7.gif

On aura aussi droit a une semaine pour chaque gouvernorat, on a commencé par le gouvernorat de Siliana, le premier jour on nous cite les décisions présidentielles en faveur de ce gouvernorat (7ata yatibou al 3aychou fiha ) , les six jours suivants, on nous cite les appels a candidature aux élections de 2oo9, bel cho3ba bel cho3ba ou bel lajnet tensi9 bel lajna, en passant par les collectivités locales et les structures de l’état et certains particuliers et bénéficiaire des aides présidentielles, bien sur on les montrera tout en leur donnant bakou tey, ou bakou sokker, ou korrassa ou couette, sans passer par les dépots d’aides et les gens a l’écharpe violette qui sont la pour veiller sur le bon déroulement de ces actions humanitaires et sociales, sans oublier que l’hiver s’annonce froid et difficile, c’est pour cela qu’on commence avec le gouvernorat de Siliana, donc par simple analogie, les prochains seront, Jandouba, Baja, el kef et on garde les gouvernorats chauds pour l’été.

Attendez-vous à 24 semaines avec les mêmes sujets qui se répètent…

Le journal, se transforme-t-il donc en campagne électorale ?

Il y a des sujets qui se répètent depuis des années dans la rue, mais on n’en parle pas, tiens, une Nième grève de la faim et j’en passe

Ne nous préparent-ils pas pour nous annoncer un autre amendement de la constitution ? On ne limitera plus l’âge du président actuellement plafonné à 75 ans ?

3 réflexions au sujet de « L’autre dimension de la débilité »

  1. 75 ans? kahaw?? berrjoulia chwaya 3lih.. msalli 3annibi, daynassour, t9olli 75 ans? ptét 75 ans en tant que président! non? zid thabbét 🙂

  2. @Kordial: rien a verifier, ca me rappelle une chansons de stades : jamais nensa, la79i9a el morra!

    @témé : oui mais ce qui fait le plus mal c’est que ca se passe lors du journal d’information, ce qui vient aprés est par définition destiné a un abrutissement intensif, un bon digestif pour des infos undigestes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.