BluesChroniquesCoup de Gueule

Agressions à l’arme blanche!

Depuis quelques jours, un peu de vent balaye Tunis, c’est tant mieu du moment que ça adoucit un peu le temps, il y en a marre de la chaleur et surtout des factures de la STEG qui n’arretent pas de grossir, aucun régime n’est parvenu à les faire maigrir.

t-moustique.jpg

 

D’habitude quand il ya du vent, on a tendance a ouvrir les fenetres sans trop se soucier des petites bestioles avides de sang, mais cette année on dirais que les moustiques ont été nourries au junk food et à l’ammonitrate. je dirai plutot des libellules au régime.

Tu les vois arriver en convois, armées d’armes blanches, il y en à meme celles qui ont fait un stage à « essaida » ou à « Hay Hlel »,  tu ne sent pas une piqûre mais plutot une balafre au couteau!

Hier,  les instances municipales  ont pensé bien faire en passant avec leur camion puant dégageant une fumée mazoutée bien dense, c’êtait pire qu’une attaque  l’arme chimique, un être humain pas tres bien portant autait sucombé, toutes ces petites bestioles s’êtaient réfugié chez moi, armé d’une bombe de « Raid » je pensait pouvoir leur faire peur, mais elles etaient toujours là comme si je les parfumais.

Ce matin, c’est un joli patchwork sur mon corps, boutons, spots saignants irritations, je n’arrête pas de me gratter … l’horreur.

Diffuseurs, bombes anti-insectes, citronelle, pommades et baumes, rien n’a servi, je ne vais quand même pas mettre la clim à fond et dormir en risquant de ne plus me réveiller.

Quelqu’un aurait-il une solution contre ces mustiques de destruction massive?

9 réflexions au sujet de « Agressions à l’arme blanche! »

  1. salut wild 7oumtiiii…moi j’utilise le truc éli yet7at fel prise…c’est efficace amma yakel thaw zéda 😀
    si non nous on n’a pas autant d’attaque que toi…ca doit étre a cause du « jardin » just derriére ta maison…!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.