Maghrébin, Parce que je le vaux bien!

Maghreb 10 Comments »

 

flag-ugmaghreb.jpg

Par ce 1er Juin, Journée choisie pour être célébrée, journée du Grand Maghreb.

Un symbole, le symbole d’une envie commune, l’envie de voir cinq grands peuples, cinq grandes nations évoluer ensemble.

Crions tous ensemble, de Benghazi à Nouakchott, Soyons, unis, soyons Un.

Ne fondons pas dans la masse mais valorisons nous ensemble.

L’histoire nous à montré que l’union fait la force et la division affaiblit,

« Diviser pour régner » , فرق تسد » », telles furent les devises des avides de pouvoir, des gens qui se feraient coller à la « super glue » à cette chaise tant convoitée.

Mais nous, peuples maghrébins, on le veut, pour notre bien à tous.

On entend crier au déphasage entre ces pays, ces peuples, ces traditions, je crie en disant, la diversité n’est que richesse.

Parce que la France et la Hongrie sont pareilles ? Parce qu’un paysan qui viens de d’un petit village perdu prés de Constanta en Roumanie, pourrais communiquer avec un pêcheur de merlan au large de Cascais au Portugal ?

J’adore ces obstacles au développement, plus on me dit non, plus je m’obstine à vouloir le faire.

Milliards et milliards sont les pertes de chaque pays d’entre nous lors du change de devises, pour aller à un pays voisin de dois absolument passer par une autre monnaie convertible.

Un investisseur perdrait plus de 5% de son capital au change s’il voulait investir dans un pays maghrébin, sans parler des complications administratives.

Qu’est ce qui manque a cette entité géographique?

L’envie de se mettre autour d’une table et discuter !

J’ai parcouru le Maghreb, j’ai connu des maghrébins de tout bord, on a discuté de cela et tout le monde est conscient de l’importance de cette union.

Je ne sens pas une peur, mais une angoisse, un Benyamin Strauss Steinberg au fond de son bureau à Washington pourrait s’énerver, il ne va plus pouvoir vendre au plus cher la chaise fabriquée par Salem Wild Sid Ahmed le Mauritanien, à Mouammar el Tarhouni le Libyen.

Et Hatem Marocain, n’aura plus à faire Oujda –> Casablanca –> Alger –> Oran –> Tlemcen en plus de 2 Jours pour aller rendre visite à sa famille en Algérie qui n’est qu’à 100 kilomètres de chez lui.

Et Béchir le tunisien, n’aura plus a se plaindre du prix de l’essence à Tabarka, qui coute sept fois plus cher qu’a la Cale, qui n’est qu’a 30 kilomètres de chez lui.

Alors tous uni, tous pour un seul Maghreb, un Grand Maghreb, ni arabe ni berbère, mais un Maghreb qui nous est cher.

Parce que nous le voulons bien.

WP Theme & Icons by N.Design Studio
Entries RSS Comments RSS Connexion

Switch to our mobile site