ChroniquesCultureSociété

L’honneur d’un homme repose sur un mensonge!

En lisant la note de Emma Benji qui se demandait pourquoi l’honneur d’un homme situe entre les cuisses d’une femme, je me suis mis a rédiger un commentaire qui m’a paru trop long, j’ai décidé alors de le poster en note chez moi !

 

mensonge.jpg

« Le tunisien, un schizo de naissance, l’importance de la virginité de la femme repose sur un acquis culturel de tout un chacun appartenant a une société a influence arabo-musulmane et je ne réserve pas cette attitude au ceux là mais aussi a tout ceux qui ont une culture religieuse, que ce soit chrétienne ou juive.

La virginité n’est point un hymen intacte, mais un état d’esprit, un comportement et aussi un registre blanc, vide et sans antécédents. Cela n’existe plus, sauf dans les mémoires. Qui est la femme qui ne s’est jamais retrouvé avec un homme dans une chambre, qui est la femme qui n’a jamais touché ou embrassé un homme ? Ne nous voilons pas la face !

Bref la société a évolué certes, mais les visions et les attitudes peinent a changer.

En ce qui me concerne je ne vois pas du tout que la virginité est la chose la plus importante dans un couple mais c’est surtout le respect mutuel et la tolérance.

J’ai toujours eu une sexualité épanouie et active, mais depuis un certain temps je me trouve confronté a cette abstinence, et cela n’a pas du tout changé mon point de vue par rapport a la chose au contraire ça n’a fait que le conforter et le renforcer.

Comme j’ai toujours dit, la société a changé, on se marie de plus e plus vieux, cette abstinence des deux cotés ne peux que nourrir un déséquilibre mental, les filles qui s’abstiennent sont très mal dans leurs peau, les hommes qui s’abstiennent dépriment, ceci encourage le mensonge, la prostitution et prépare un terrain favorable a la fabrication de frustrés sexuels, de violeurs et d’autres formes d’aliénations sexuelles.

La femme ne connaissait dans sa vie que son mari, elle allait chez lui a l’âge de 12 / 13 ans, elle ne sortait pas, et ne voyait pas d’autres, elle avait de très faibles chances de voir différents homes, tomber amoureuse et surtout d’acquérir une culture affective et sexuelle.

De nos jours, une fille qui cherche à se marier à 25 ans, tout le monde lui dit : « chnowa zerbek, mazzelt sghira », on la pousse a compenser cette frustration en cachette, puis on la réprime quand elle vit sa sexualité. 15 ans d’abstinence, 15 ans de mort.

Des insatisfaits eternels, c’est ainsi que je qualifié les tunisiens. Je n’aime pas cette attitude de « 7lel alaya 7ram alik », Je respecte les femmes qui choisissent la virginité, et je les encourage car je sais que ceci reste une chose très importante pour certains, mais je respecte aussi les femmes qui vivent leurs sexualité, c’est leur droit le plus légitime.

Notre société aime qu’on lui ment, qu’on la fait taire avec des slogans, qu’on la berce avec des leurres. Une femme qui vit sa vie, se rachète une virginité, coule quelques larmes de crocodile et pousse un petit cri de douleur, juste pour satisfaire l’ego d’un homme assoiffé de pseudo-honneur.

Dis le moi, ne me cache rien, parle moi, ne me ment pas, c’est ce qui compte !!

Femmes, on vous aime comme vous êtes.».

3 réflexions au sujet de « L’honneur d’un homme repose sur un mensonge! »

  1. C’est malheureusement une réalité dans la vie de chacun d’entre nous et c’est avec des hommes ouvert d’esprit que nous y parviendrons…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *