Général

Dûr, très dûr fut le rèveil!

Voila, je suis de retour à Tunis,

Pas évident du tout, depuis trois mois déjà je passe plus de temps au Maroc qu’en Tunisie, On prend des repères, des habitudes, un rythme de vie, on s’accommode.

Des gestes, des réflexes, un environnement.

Je me lève le matin, j’ouvre la fenêtre, je jette un coup d’oeuil sur la rue en bas, enfin sur l’avenue Allal Ben Abdallah, je prend ma douche, je descend de l’hôtel pour prendre mon petit déjeuner.

« Bonjour, 3afek a Lalla, Mharrsa, 3asir dial limoun et un pain au chocolat ».

Je me suis même habitué a la réponse de la serveuse me disant : « Wakha sidi ».

Mon coup de fil matinal, mes rendez-vous, passage devant le vendeur de journaux, il y en a tellement chez eux, je tourne a gauche et me voila déjà sur la plus grande avenue de Rabat, du vert partout.

Tiens, un coup de fil, le bureau de Casablanca : « Bonjour Amine, alors comment ça se passe a Rabat? Au fait on a un petit problème …. » Une fois le problème résolu, me revoilà plongeant dans un cadre que j’aime si bien,

Un petit tour, tiens, je ne connais pas cette rue, j’entre par là, je ressort de l’autre coté, il est midi, coup de fil : « T’est ou ? », « je suis dans tel ou tel endroit » « Ok, moi je viens de terminer le boulot, on se retrouve tel endroit dans 20 minutes » « Iwa safi, d’accord, Wakha ».

Retrouvailles,la ceinture, glandage, taquineries, rires, prises de tète, Grrrr, toujours cette plus grande avenue de Rabat, On se pose pour manger, on reprend, on découvre, on programme, on rencontre d’autres gens, il est déjà 18h00, le temps passe si vite, thé et Sacristain au Trianon à l’Agdal puis il faut se rendre au théâtre Mohamed V. « c’est quel film ce soir ? » « Je ne sais pas, tu n’a plus le programme ? », « Je ne sais pas ou je l’ai foutu », « Je pense que c’est le film Français, X va nous rejoindre ? » « Non elle n’a pas appelé »…

Tout ceci me manque déjà, ce n’est pas du tout évident de se lever le matin, et ne pas retrouver les mêmes réflexes. Ne pas retrouver les mêmes personnes, ni le même cadre. Il faudra s’y faire, qui sait quand est ce que je pourrais revenir, d’ici deux mois peut être, entre temps il y aura enchallah d’autres plans. Oui, il y a sûrement les fêtes de fin d’année et l’aïd. Je nourris cet espoir de pouvoir bien les passer, bien accompagné surtout.

Aujourd’hui, hmmm, je ne sais plus, repères perdus, envies guillotinées, pensées vagues et la tète ailleurs, je sais ou elle est, en ville, à Rabat. Batterie a plat, pas trop la possibilité de bouger.

J’essayerais sûrement de faire quelques courses, refaire ma carte SIM cramée, retrouver un peu les amis, faire un saut au bureau, voir ce qui s’est passé pendant mon absence, visite de la famille, café chez Am Salem, retour à la maison. Pas trop joyeux tout ceci, mais bon il faudra s’y faire, les trois semaines passeront, la manière n’y sera sûrement pas mais ils passeront quand même. Entre temps j’aurais du pain sur la planche, je pourrais aussi voir mon fils, l’emmener pour le Week End, lui donner les fringues que je lui avait ramené, ça fait plus de huit mois que mes parents ne l’ont pas vu, je suis sûr que ça leur fera énormément plaisir de le revoir surtout qu’ils ne s’attendent pas du tout a ça.

Tu me manques.

8 réflexions au sujet de « Dûr, très dûr fut le rèveil! »

  1. J’ai adoré la chanson Stup’, Rabat is missing you too. Ravie de savoir que tu pourras voir ton fiston. Nice day, disparais pas :p

    Those happy hours I spent with you
    That lovely afterglow
    Most of all, I miss you so

    Your sweet caresses, each rendezvous
    You voice so soft and low
    Most of all, I miss you so

    You once filled my heart with
    No regrets, no fears
    Now you’ll find my heart
    Filled to the top with tears

    I’ll always love you and want you, too
    How much you’ll never know
    Most of all, I miss you so

  2. Dommage t’es pas passé à Agadir!
    Some people seem to have lot of chance loosing their passport here 😉

    Je viens de publier le dernier épisode des Brave Hearts sur mon blog 🙂 Hope to see u there at least 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.