BluesCultureSociété

Théatre Municipal walla 3atbet el battal?

Une image qui m’a toujours révolté.

Je me demande serieusement c’est quoi cette attitude

De ma vie je n’ai jamais vu une image pareille, même devant l’opera de paris, the national theatre de londres ou devant le theatre royal au maroc…

Avons nous un exces d’intelligencia, avons nous, un exces de btala ou c’est juste une rendez vous des dragueurs et des filles a la recherche d’un copain?

J’aimerais bien comprendre

On en voit de tout, des deux sexes, jeunes et moins jeunes, de toutes les classes…

Le truc que je trouve le plus amusant c’est que ces gens la se disent généralement artistes, ils sont la du matin jusqu’au soir, leur torchon sous l’aisselle d’ahabitude c’est Assari7 ou Achourou9 et Le Temps pour les plus IN d’entr’eux.

Alors est ce que se mettre sur les marches d’un théatre voudrais dire qu’on est cultivé?

Que dirons nous de ceux qui sont sur la scene de ce même théatre? s’ils peuvent encore s’y dresser! ( remember Fadhel Jaaibi & his last play)

Ah ya Tounes! Pauvre de toi!

17 réflexions au sujet de « Théatre Municipal walla 3atbet el battal? »

  1. nadia——> +1

    Stupeur—-> brabi c quoi la diffrence entre les marches du théatre municipale et le trotoire ou les bancs d’en face ???

    ou est ce que tu t placé pour CONSTATER,OBSERVER etc…

    annestou

  2. Brabbi c’est qoui cette histoire ya koch?

    Où est le mal à ce que des gens s’asseyent sur des marches?

    Où veux-tu qu’ils se mettent?

    Est-ce une tare d’être chomeur?

    Devrait-on se cacher parce qu’on l’est?

    Quand on habite à quatre dans un deux piéces et qu’on est chômeur, est-ce qu’on est supposé passer sa journée à siroter des cafés à deux dinars , juste à cote d’un meet-up de bloggeurs ?

    Ne perdons pas le sens de la réalité et evitons de moraliser du haut de notre piédestal si fragile.

    Ils n’ont aucun endroit où se mettre, il faut bien qu’il s’assayent quelque part.

    Ils espérent juste passer le temps …juste le temps de trouver une échappatoire.

    Peut être que s’ils avaient suffisament d’espace chez eux, il ne sortiraient pas glander sur les marches du théatre municipal.

    Et si ce cher théatre permet à ces gens de ne pas rester cloitrés chez eux, il aura pleinement remplit son rôle social.

    Je ne pense pas que son rôle se limite à donner à l’intelligencia bien pensante et mal baisée de ce pays l’occasion d’entendre Frenandez machin et Mohamed Jebali chantant Abdelhalim.

    En voyant la photo j’aurai aimé voir des commentaires traitant du mal-être de beaucoup de jeunes qui les pousse à suatter ces marches et au lieu de ça , on voit quelques commentaires (heureusement que certaisn ont encore le sens des réalités et qu’ils voient la tunisie autrement que par l’ongle de MSN) de personnes qui s’indignent que les marches qui leur permettent de mouiller en écoutant la diva au pieds nus ou en regardant une piéce de Jebali qui leur donne l’impression d’être libre , souillée par des hordes de mal-né, malfamé, mal fagotté passer le temps en attendant une eclaircie dans leur horizon.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *