BluesCultureSociété

Théatre Municipal walla 3atbet el battal?

Une image qui m’a toujours révolté.

Je me demande serieusement c’est quoi cette attitude

De ma vie je n’ai jamais vu une image pareille, même devant l’opera de paris, the national theatre de londres ou devant le theatre royal au maroc…

Avons nous un exces d’intelligencia, avons nous, un exces de btala ou c’est juste une rendez vous des dragueurs et des filles a la recherche d’un copain?

J’aimerais bien comprendre

On en voit de tout, des deux sexes, jeunes et moins jeunes, de toutes les classes…

Le truc que je trouve le plus amusant c’est que ces gens la se disent généralement artistes, ils sont la du matin jusqu’au soir, leur torchon sous l’aisselle d’ahabitude c’est Assari7 ou Achourou9 et Le Temps pour les plus IN d’entr’eux.

Alors est ce que se mettre sur les marches d’un théatre voudrais dire qu’on est cultivé?

Que dirons nous de ceux qui sont sur la scene de ce même théatre? s’ils peuvent encore s’y dresser! ( remember Fadhel Jaaibi & his last play)

Ah ya Tounes! Pauvre de toi!

17 réflexions au sujet de « Théatre Municipal walla 3atbet el battal? »

  1. De mon temps, il y avait un arret de Bus, donc j’ai toujours cru qu’ils attendaient le bus, c’est plus le cas?

    Sur un autre sujet off topic: Sur 3 ou 4 filles sur la photo, 2 portent le voile 🙂 comme je ne vis plus en Tunisie j’ai vraiment cru que les posts autour de ce phenomene etaient exageres, il sembe que j’ai tort

  2. tu as raison, c’est horrible de voir ça, ça ternit l’image du théatre municipal. Il sont là à yhézou wou yhottou fél méchi wou jey… et encore s’ils se contentaient de regarder
    x-|… je me suis toujours demandé ce qu’ils faisait là, pour se détendre, draguer ou prendre le soleil,il ya les terasses de cafès y’en a pleins au centre ville, ils attendent qlqchose, qlqun …c’est bizarre…

    Je partage ton coup de gueule..

  3. Wai je déteste cette vision aussi .. mais bon chacun il a le droit de se mettre où il veux .. pourquoi ne pas lancer un théatre de rue, des concerts partout et transformer aisni la puanteur des bas fonds en énergie artistique et joyeuse ?
    Je sais je sais, « s’ils n’ont pas de pain, distribuer leur de la brioche »
    Nan mais serieux ..

  4. Primo la majorité ces des chomeurs, secondo ils ont pas trouvé meilleur endroit, beh!!! on a ni espace vert, ni parc en Tunisie pour y camper toute la journée. Terzio, il y a beacoup de drageurs qui donnent rendez vous devant le Theatre…
    7ala!!!! je vais etre un peu dure, mais ce sont des PME : Partisants du Moindre Effort et non pas Petite et Moyenne Entreprise…Parce que du boulot il y en a il suffit de chercher et de commencer en bas de l’echelle comme tout le monde, ama Monsieur walla Mademoiselle Tunisien(ne) apres avoir obtenu une maitrise en telle ou telle autre filiale veulent commencer par le poste de directeur (ama el directeur 9al lééééé)…

  5. je me suis essayé à m’assoir sur ces marches il y a qqes années avec un ami, je sais pas pourquoi je me suis senti mal à l’aise au bout de 5 minutes et on a déguerpi aussitot.
    pour ceux qui sont adeptes, ils se croient sur des places de rome ou florence avec une fontaine juste devant, pourquoi leur enlever ce rêve :p

  6. Je vis à Paris.
    Je suis consultante et chroniqueuse littéraire, vais au théâtre et au cinéma. Tout ça pour prévenir que je ne « hittise » pas par chômage.

    Mes points :
    – et si de l’autre côté de la méditérannée, on arrêtait de se flageller dans la comparaison avec l’occident.
    Non, on fait pas tout moins bien.
    Les marches des deux opéras de Paris regorgent de gens. On trouve des gens autour de la Pyramide du Louvre. Sur l’esplanade de Beaubourg, il s’assied même parterre.

    ça vit une ville : ça bruisse de milles bruits, de milles passages. Et se poster dans son centre, c’est la meilleure prise de température.
    C’est ni une question de bienséance, ni de moralité.

    Le plus souvent, c’est certes un rendez vous que l’on attend. ça peut être une pause que l’on prend pour grignoter son sandwich de déj

    ce sont des jeunes qui refont le monde avec un regard sur la ville, parce que pas le goût encore, ni les moyens de cafés.

    Et de l’autre côté, le chômage ne doit pas aider à rester longtemps aux terrasses de café alors que ce l’on veut c’est juste ne pas rester enfermer chez soi. Ce serait ça le respect des lieux culturels ?

  7. Hmm je vois que tu a empreinté le mot plus ou moins correct
    mais au lieu que ce soit des « Hittistes » ce sont des atbistes
    j’aimerais bien que tu fasses une petite chronique sur ces gens là
    j’aimerais bien que tu vienne observer ces gens là et leur poser qqes questions
    je me rejouis deja de ton etonnement!

    quand je te parle du national theatre ou de l’opera de paris ou d’autres lieux
    c’est que j’ai vu ce phenomene
    et crois moi ce n’estpoint la meme chose
    quand tu compares qqes chposes j’aimerais bien que tu essaye de constater par toi meme et tirer des conclusions apres observation.
    je ne parle pas du respect des lieux culturels mais loin de là

    a mediter

  8. un comment déplacé>slone le bas de l’echelle c’est où??et si je peut me permettre qu’est ce que tu fais dans la vie??

  9. @Houssem: mon commentaire n’est pas déplacé, pour moi le bas de l’echelle c’est la base de la pyramide de « x » organisation ou societe ou whatever. Quelq’un qui a le niveau 6eme annee secondaire ne peut pas se trouver a la direction. Kenech allahomma c’est un surdoué et un bosseur, dans ce cas oui!!! Ou alors il y a un autre cas c’est que cette personne niveau 6eme secondaire de5la lel 5edma bel akteff!!! Ca oui aussi!!! Il y en a des tas. Bref quand je dis bas de l’echelle, mouch we7ed 3andou el bac bech ye5dem 7ammel, wala chauffeur…J’espere que vous comprenez mon point de vue …

    PS: vous avez mon adresse email? si c’est le cas, contactez moi et je vous dirais ce que je fais dans la vie et comment j’ai commencé et par ou je suis passée…

    Bonne journee

  10. salut stupeur
    je trouve que c’est tout à fait légitime et normal de s’assoire sur les escaliers d’un théâtre. ça ne prouve rien mais les vibrations (s’il y en a) qui se dégagent de cet endroit inspirent peut être des mots d’amour à l’amoureux, des idées aux militants, des visions aux philosophes et des et j’en passe…
    je ne trouve pas constructif de juger sans fondement juste. le mieux est de ne pas juger du tout, mais d’observer.

  11. je ne savais pas que les tunisiens avaient un si beau théâtre. c’est pour quand le notre? c’est peut être la question à se poser.

  12. Pourquoi forcémment à la marocaine ???!
    Même s’ils le voulaient, ils ne pourraient pas, vu que j’habite l’une des plus grandes villes du pays et qu’il n’y a ni salle de Cinéma digne de ce nom, ni aucun théatre municipale avec 5 ou 6 marches en marbre…

    ==> Stupeur : Big Up et salue Adib…

  13. nadia——> +1

    Stupeur—-> brabi c quoi la diffrence entre les marches du théatre municipale et le trotoire ou les bancs d’en face ???

    ou est ce que tu t placé pour CONSTATER,OBSERVER etc…

    annestou

  14. Brabbi c’est qoui cette histoire ya koch?

    Où est le mal à ce que des gens s’asseyent sur des marches?

    Où veux-tu qu’ils se mettent?

    Est-ce une tare d’être chomeur?

    Devrait-on se cacher parce qu’on l’est?

    Quand on habite à quatre dans un deux piéces et qu’on est chômeur, est-ce qu’on est supposé passer sa journée à siroter des cafés à deux dinars , juste à cote d’un meet-up de bloggeurs ?

    Ne perdons pas le sens de la réalité et evitons de moraliser du haut de notre piédestal si fragile.

    Ils n’ont aucun endroit où se mettre, il faut bien qu’il s’assayent quelque part.

    Ils espérent juste passer le temps …juste le temps de trouver une échappatoire.

    Peut être que s’ils avaient suffisament d’espace chez eux, il ne sortiraient pas glander sur les marches du théatre municipal.

    Et si ce cher théatre permet à ces gens de ne pas rester cloitrés chez eux, il aura pleinement remplit son rôle social.

    Je ne pense pas que son rôle se limite à donner à l’intelligencia bien pensante et mal baisée de ce pays l’occasion d’entendre Frenandez machin et Mohamed Jebali chantant Abdelhalim.

    En voyant la photo j’aurai aimé voir des commentaires traitant du mal-être de beaucoup de jeunes qui les pousse à suatter ces marches et au lieu de ça , on voit quelques commentaires (heureusement que certaisn ont encore le sens des réalités et qu’ils voient la tunisie autrement que par l’ongle de MSN) de personnes qui s’indignent que les marches qui leur permettent de mouiller en écoutant la diva au pieds nus ou en regardant une piéce de Jebali qui leur donne l’impression d’être libre , souillée par des hordes de mal-né, malfamé, mal fagotté passer le temps en attendant une eclaircie dans leur horizon.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *